Actualité

Tariq Ramadan qui s’est présenté comme professeur n’était même pas assistant

Tariq Ramadan aurait usurpé ses titres universitaires, se présentant comme professeur quand il présentait un simple exposé.

STORY - Episode 19/29

Cet article fait partie d'une "story" (une story est un ensemble d'articles relatifs à un sujet précis suivi par nos journalistes)

Naviger dans la "Story"

<< Episode précédentEpisode suivant >>

A plusieurs occasions, Tariq Ramadan se serait présenté comme “professeur de philosophie et d’islamologie à l’université de Fribourg“. Un titre qui serait quelque peu exagéré.

Il présentait un exposé sur l’Islam une fois par semaine

Les références sont faciles à trouver. Il y a cette tribune du Monde en 2005. Son intervention dans 100 minutes pour convaincre sur France 2… A chaque fois, Tariq Ramadan se présentait comme un professeur à l’université de Fribourg en Suisse. Un CV légèrement exagéré selon les informations de nos confrères du Point.

Le “loup” aurait été débusqué par Xavier Ganioz, vice-président du Parti socialiste fribourgeois qui a demandé des réponses à l’université fin février. La réponse est sans appel. Celui qui a été mis en congé de l’université d’Oxford, n’y aurait même pas eu le statut d’assistant. Il présentait un exposé sur l’islam, une fois par semaine. Un contenu qui en lui-même pose problème à Xavier Ganioz.

L’université est une véritable institution. Il est important de savoir pourquoi Ramadan a pu exercer son enseignement sans poste officiel de professorat ou d’assistanat. Le contenu de son enseignement était-il connu de la direction de notre université ?

Tariq Ramadan a toujours eu des difficultés à se faire accepter par le monde universitaire. Charles Genequand, ancien doyen de la faculté de lettres de Genève avait refusé sa thèse le traitant de “pseudo intellectuel” et “d’opportuniste vaniteux”. Il jugeait même qu’il “avait “une vision étriquée et rétrograde de l’islam”. Gilles Kepel, spécialiste de l’islam et du monde arabe contemporain est encore plus dur.

Tariq Ramadan est un produit de consommation jetable. Ce n’est pas un universitaire, je ne le considère absolument pas comme un collègue.

Publié le mardi 6 mars 2018 à 14:36, modifications mardi 6 mars 2018 à 14:30

Naviger dans la "Story"

<< Episode précédentEpisode suivant >>

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !