Actualité

Tariq Ramadan à une conférence sur les violences faites aux femmes : Marlène Schiappa réagit !

Mis en examen pour viols, Tariq Ramadan fait beaucoup parler depuis sa présence à une conférence sur les violences faites aux femmes. Marlène Schiappa s’est exprimée, qualifiant de « honteux » son geste.

Le théologien musulman Tariq Ramadan fait actuellement face à la justice. Mis en examen pour deux viols, il a choisi le lundi 18 mars pour faire sa première apparition publique depuis sa libération conditionnelle mi-novembre. Il a décidé de se rendre à une conférence publique contre les violences faites aux femmes qui se tenait alors dans la sous-préfecture de Seine-Saint-Denis. La ville a parlé d’une « provocation inacceptable ».

Madjid Messaoudene, conseiller municipal chargé notamment de l’égalité femmes-hommes et de la lutte contre les discriminations, s’est confié à l’Agence France-Presse.

Il lui a été dit à plusieurs reprises que sa présence n’était pas souhaitée.

Malgré tout, il a décidé de rester, ce qui a entraîné le départ de plusieurs personnes ne pouvant tolérer sa présence. Comme l’a rappelé la municipalité de Saint-Denis dans un communiqué, il n’est « pas possible de faire sortir par la contrainte physique un participant à une réunion publique. »

Marlène Schiappa sort du silence

C’est au micro d’Europe 1 que la secrétaire d’État à l’égalité entre les femmes et les hommes a été interrogée sur cette affaire. Marlène Schiappa n’a donc pas hésité à exprimer le fond de sa penser. Selon elle, Tariq Ramadan serait « en recherche de publicité ».

Je trouve que c’est honteux. Quand on est en examen pour deux faits, ce n’est pas une rumeur. C’est assez honteux de se rendre dans ce débat, où il sait qu’il y aura potentiellement des victimes de violences sexuelles et de les obliger à être face à lui.

Elle s’étonne également que le théologien ait pris sa fille avec lui pour le défendre.

En tant que parent, ça m’interpelle ce type de démarche.

Elle a ajouté :

Les élus de Seine-Saint-Denis qui ont organisé ce débat […] disent ne pas avoir invité Tariq Ramadan et on a aucune raison de ne pas les croire dans la mesure où c’était une réunion publique.

Marlène Schiappa a terminé en affirmant que Tariq Ramadan était « un amateur de provocation ».

Publié le mercredi 20 mars 2019 à 13:22, modifications mercredi 20 mars 2019 à 13:23

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !

En direct