Actualité

Syrie: 150 personnes tuées en une seule journée

Les zones contrôlées par le régime d’Assad ont connues une vague d’attaques, ce dimanche 22 février, revendiquées par l’État Islamique.

Au moins 150 personnes ont été tuées dimanche en Syrie, lors d’une série d’attentats revendiqués par les djihadistes appartenant à l’État Islamique (EI), dans les zones contrôlées par le régime du président Assad, tandis que Washington et Moscou insistent sur la mise en place d’un cessez-le-feu.

Homs, la troisième ville du pays, a été frappée par l’attaque la plus meurtrière depuis 2011, avec 59 décès, selon l’Observatoire Syrien pour les Droits de l’Homme, une organisation non gouvernementale.

Au sud de Damas, 83 personnes ont été tuées près d’un sanctuaire chiite, lors d’un double attentat djihadiste, a informé l’agence syrienne de presse, tandis que l’Observatoire a comptabilisé 120 morts.

Le représentant des Nations Unies en Syrie, Staffan de Mistura, a publié une déclaration condamnant les attaques.

C’est dans ce contexte, et en dépit de l’échec des tentatives précédentes d’adopter un cessez-le-feu dans le pays déchiré par la guerre, que le secrétaire d’État américain, John Kerry, a annoncé dimanche, à Amman, “un accord provisoire de principe” avec la Russie, sur les conditions d’une trêve en Syrie, qui “pourra commencer dans les prochains jours.”

La multiplication des acteurs liés au conflit, les divisions internationales et la montée en force du groupe extrémiste EI et du Front al-Nosra ont miné les efforts pour une solution du conflit qui a fait, depuis près de cinq ans, plus de 260 000 morts et contraint à la fuite, plus de la moitié de la population du pays.

Publié le lundi 22 février 2016 à 16:22, modifications lundi 22 février 2016 à 16:22

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !