Actualité

Stéphane Guillon : des mots plutôt durs à l’encontre de Jean-Luc Mélenchon

Face aux résultats du premier tour, nombre d’hommes politiques ont donné leur consigne de vote pour le second tour. Jean-Luc Mélenchon, quant à lui ne s’est pas prononcé, ce qui a passablement énervé l’humoriste, Stéphane Guillon

La défaite est amère pour Jean-Luc Mélenchon

Arrivé quatrième au premier tour de cette élection présidentielle, lui que l’on voyait en tête dans les sondages depuis déjà quelques semaines, a du mal à accepter sa défaite. Il a même posté dimanche soir un cour message sur Facebook, disant :

Nous ne validons pas le score annoncé sur la base des sondages, les résultats des grandes villes ne sont pas encore connus, j’appelle à la retenue et les commentateurs à la prudence.

Pas de prise de position de Jean-luc Mélenchon

Alors qu’une grande partie de la classe politique s’est exprimée, dès l’annonce des résultats sur leur intention de vote au second tour, Jean-Luc Mélenchon quant à lui, n’a pas souhaité donner de consignes de vote. Monsieur Mélenchon s’est même fait attendre jusqu’à 22h avant d’annoncer :

Je n’ai reçu aucun mandat des 450.000 personnes qui ont soutenu ma candidature. Ils seront donc appelés à se prononcer.

Stéphane guillon ne mâche pas ses mots à l’encontre de Mélenchon

Jean-Luc Mélenchon n’a donc pas souhaité se positionner et a laissé ses électeurs dans le flou le plus total.

Chacun et chacune d’entre vous sait en conscience quel est son devoir.

Et cette petite phrase n’a pas été apprécié par une grande partie des gens de gauche. Beaucoup d’internautes ont réagi face à ce manque de prise de position.  C’est ainsi qu’hier, lundi 24 avril, l’humoriste Stéphane Guillon a réagi sur son compte twitter. Et, il ne mâche pas ses mots à l’encontre de Jean-Luc Mélenchon et de son parti “La France Insoumise”.

Un grand mouvement avec un petit monsieur à sa tête, incapable de faire barrage au FN. Le sourire est tombé, le masque avec. Triste sire….

https://t.co/mnRNLzdYRX

Il n’est pas le seul à être en colère. D’autres ont également réagis

Stéphane Guillon comme beaucoup, aurait aimé que Jean-Luc Mélenchon fasse barrage au front national en se positionnant clairement.

Stéphane Le Foll, porte parole du gouvernement, s’est montré également très sévère à l’égard de Monsieur Mélenchon estimant qu’il avait été dimanche “on ne peut moins clair sur l’enjeu”. Il déplore le fait qu’il est montré avant tout sa déception de ne pas être au second tour, avant de parler pour la France.

De son côté, Myriam El Khomri a déploré que “Jean-Luc Mélenchon et son dégagisme épargnent Marine Le Pen”.

 

Dans  ces conditions on peut se demander vers qui les électeurs de jean-Luc Mélenchon vont ils se tourner au second tour ?

Il semblerait que bon nombre de ses’électeurs envisageraient de déserter les bureaux de vote le 7 mai prochain…

 

 

 

 

 

Publié le mardi 25 avril 2017 à 11:54, modifications mardi 25 avril 2017 à 11:54

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !