Société

Voici les métiers où l’on trouve le plus (et le moins) de psychopathes

Il n’est donc pas impossible que vous soyez amenés vous-mêmes à côtoyer régulièrement un ou plusieurs psychopathes sur votre lieu de travail !

Dans son livre publié en 2012 au titre provocateur, La Sagesse des psychopathes, Kevin Dutton soutient la thèse que la plupart des psychopathes ne sont pas des individus violents ou des criminels. En effet, ces derniers pâtissent de l’omniprésence des tueurs en série violents dans l’imaginaire collectif, alors que la plupart d’entre eux sont même plutôt bien insérés dans la société actuelle.

Une liste finalement peu étonnante

À travers une grande enquête menée Outre-Manche, Kevin Dutton a tenté de mieux cerner les psychopathes dans la vie de tous les jours afin d’étayer sa thèse. Ces derniers sont en effet nombreux, puisqu’ils représentent 3% des hommes et 1% des femmes, et ont tendance à occuper des postes particuliers, souvent avec un haut degré de responsabilité, car ils exigent une maîtrise et un sang-froid dont ils sont naturellement dotés. Voici donc la liste des métiers les plus prisés par les psychopathes, d’après l’étude de Kevin Dutton :

  1. Directeur d’entreprise et PDG
  2. Avocat
  3. Les médias et l’audiovisuels
  4. Vendeur
  5. Chirurgien
  6. Officier de police
  7. Journaliste
  8. Homme d’église
  9. Chef cuisinier
  10. Les hauts fonctionnaires et hommes politiques

Au contraire, les métiers nécessitant un contact humain prolongé et des qualités relationnelles importantes ont tendance à être délaissés par les psychopathes. C’est en tout cas ce que montre la liste des 10 métiers où l’on en trouve le moins :

  1. Aide soignant
  2. Infirmière
  3. Psychothérapeute
  4. Artisan
  5. Esthéticienne
  6. Styliste
  7. Enseignant
  8. Artiste
  9. Médecin
  10. Comptable

Mieux connaître les psychopathes

Contrairement à ce que l’on pourrait penser, les psychopathes ne ressemblent pas tous à Hannibal Lecter. La plupart d’entre eux n’auraient d’ailleurs jamais recours à des comportements violents pour arriver à leurs fins. Ils se définissent davantage par un fonctionnement cognitif différent par rapport au reste de la population. En effet, plusieurs études ont montré que les psychopathes présentent des lésions au niveau du cortex orbital, le siège de la conscience morale et de l’inhibition de l’impulsivité, et de l’amygdale, qui produit les émotions négatives comme la peur, l’angoisse ou le dégoût.

Les psychopathes ont donc une émotivité particulièrement réduite et un cerveau “rationnel” beaucoup plus présent. C’est ce qui explique que ces derniers prennent davantage de risques et ont besoin de sensations fortes pour se sentir exister. Mais ces caractéristiques les rendent également particulièrement performants dans les métiers où il faut prendre quotidiennement des décisions rationnelles, en mettant de côté ses émotions. Peut-être verrez-vous donc votre patron d’un autre oeil après avoir lu cet article…

Publié le jeudi 28 juin 2018 à 8:59, modifications jeudi 28 juin 2018 à 8:38

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !