Société

Victime de son succès, le vin bleu débarque en France !

Le vin bleu, c’est le petit buzz de l’été sur les terrasses. Mais faut-il vous laisser tenter ? On vous dit tout.

Boire un verre de vin rouge par jour, c’est bon pour le cœur. Au pays du Bordeaux, la croyance plus ou moins appuyée scientifiquement à la vie dure. Mais le pinard a une sérieuse concurrence cet été, le vin bleu d’origine espagnole.

100% naturel ?

On connaissait le vin rouge, le vin blanc, le rosé… Voici désormais venu le vin bleu. C’est le concept à la mode de l’été qui se décline surtout dans le sud de la France. Des entrepreneurs basés à Sète proposent ce concept détonnant. Mais, le milieu professionnel reste encore sceptique.

René Le Bail, patron de « Vindigo », a présenté son vin bleu à nos confrères de France Bleu. L’idée semble être de se positionner sur un créneau très particulier et surtout d’éviter d’être catalogué comme un produit “chimique”. 

C’est 100 % naturel ! C’est du Chardonnay, que nos œnologues passent dans de la pulpe de raisin rouge. Quand on regarde le raisin rouge, il y a un bleu dedans, ça s’appelle l’anthocyane. Ils le filtrent dans cette peau… Et il sort ce vin bleu !

Des oenologues interrogés par nos confrères de 20 Minutes reconnaissent que c’est possible. Mais c’est au moins très limite d’un point de vue légal. 

C’est un peu borderline sur le plan réglementaire. En France, on n’a pas le droit de colorer les vins. Mais c’est peut-être autorisé en Espagne !

Il y a déjà un précédent en France. En 2016, un vin bleu avait été retiré des rayons d’Auchan. Il utilisait un colorant qui ne respectait pas les réglementations. Pour l’instant, l’entreprise Vindigo ne semble pas avoir de difficultés. C’est même le contraire. Elle serait victime de son succès et aurait du mal à alimenter les bars voulant en proposer. Certains veulent au moins lui laisser sa chance comme Pascal Durand-Fontanel.

Dans ma famille nous sommes dans le vin depuis trois siècles, j’ai donc une vision traditionelle du vin… Mais je suis aussi curieux. Si on m’en propose, je goûterai. Mais jamais de la vie je ne m’enquiquinerai pour essayer de trouver un vin bleu ! C’est bon pour les Schtroumpfs !

Publiée par Vindigo sur Mercredi 27 juin 2018

Alos, prêts à goûter ?

Publié le jeudi 2 août 2018 à 15:07, modifications jeudi 2 août 2018 à 11:47

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !