Société

Un prix pour une militante anti-vaccins durant une épidémie de rougeole

Olivia Steer, une militante acharnée des anti-vaccins a été primée en Roumanie. En pleine épidémie de rougeole, la nomination passe mal.

49 morts depuis fin 2016

La Roumanie traverse une véritable crise avec une grave épidémie de rougeole. Celle-ci a commencé à la fin de l’année 2016. Depuis, au moins 49 personnes dont 42 enfants de moins de 3 ans seraient décédées. Au moins 12.000 cas auraient été détectés dans le pays. Alors autant dire que le prix accordé par l’ONG “Association pour une vie saine” à Olivia Steer est mal passé auprès de la population.

Cette femme, animatrice de télévision est une militante anti-vaccins connue dans le pays. Elle a notamment été très active contre un projet du gouvernement. Celui-ci vise à rendre obligatoire une dizaine de vaccins pour les enfants. Ces derniers mois, elle a tenu de nombreux propos polémiques. Selon 20 Minutes, elle aurait ainsi déclaré que les élus :

 veulent transformer ce pays en un vaste camp de concentration. Tous les citoyens sont soumis à des expériences médicales, par l’inoculation de vaccins entraînant de graves maladies, voire la mort.

Finalement, l’ONG a décidé de faire marche arrière face au tollé en lui retirant le prix. Celui-ci visait initialement à récompenser des personnalités “œuvrant pour la santé” en Roumanie. Plusieurs sponsors avaient regretté d’être associés à une personne “qui promeut l’ignorance scientifique et médicale”. La rougeole a aussi posé de nombreux problèmes en France avec 913 cas depuis novembre dernier.

Publié le dimanche 22 avril 2018 à 12:47, modifications dimanche 22 avril 2018 à 11:39

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !