Société

Toulouse : elle diffuse les insoutenables cris de sa voisine, victime de violences conjugales

Samedi 9 février, une internaute toulousaine a publié une vidéo sur twitter ou on entend les cris de sa voisine.

Dans cette vidéo déchirante, on peut entendre les hurlements déchirant de cette femme coupés par des bruits sourds et des insultes prononcées par une voix masculine.

Des cris qui font froid dans le dos

L’auteure de la vidéo a été réveillée dans la nuit, vers 4 heures du matin par des cris de femme venant de l’appartement en dessous. C’est un jeune couple qui y vit. La voisine est descendue avec sa sœur enceinte de 7 mois et une autre voisine pour tenter d’intervenir. L’homme a ouvert la porte et les a insultés en leur disant d’appeler la police.

Vous n’avez qu’à appeler la police, je n’en ai rien à faire.

Prévenue, la police passe et ne demande qu’une pièce d’identité avant de repartir explique Sofia. Les cris reprennent quelques minutes après le départ des forces de l’ordre. Sofia les rappelle mais la réponse de la police est inqualifiable. Ils refusent de repasser.

Les coups ont commencé vers 4 heures du matin (le samedi). Je suis allée tambouriner à 6h30 avec ma sœur et une voisine. L’agresseur nous a insultées. J’ai appelé la police, qui est arrivée une demi-heure plus tard, a fait un contrôle d’identité et est repartie. Je ne comprends pas pourquoi ils ne sont pas restés dans le couloir, car cinq minutes plus tard, les cris ont repris de plus belle.

Explique Sofia, au Parisien.

Ils ont d’autres choses à faire. Pas leur priorité. Je les supplie, je suis remerciée. Ils ne repasseront pas

raconte Sofia, l’auteure de la vidéo.

Selon France Info, la police se serait rendue trois fois au total au domicile de ce couple. Deux fois le matin et une fois l’après -midi.

A chaque fois, les policiers n’ont pas constaté de traces d’éventuelles violences conjugales. On est plus dans la dispute, face à des gens qui parlent fort.

précise une source policière.

Sofia, l’auteure de la vidéo publiée sur twitter a été contactée par le cabinet de Marlène Schiappa, la secrétaire d’Etat à l’égalité entre les femmes et les hommes.

Je leur ai transmis toutes les infos pour qu’ils puissent agir en toute urgence

Sofia a également été en contact avec le cabinet du maire de Toulouse et une brigade a été envoyée au domicile du jeune couple. Mais la victime a refusé de porter plainte. Sofia veut désormais écrire au procureur de la République de Toulouse.

La vidéo a été vue plus de 200 000 fois en 24 heures. N’oublions pas qu’en France, une femme meurt tous les deux jours sous les coups de son conjoint, ex-conjoint.

Publié le lundi 11 février 2019 à 13:32, modifications lundi 11 février 2019 à 14:23

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !