Société

Elle tatoue gratuitement les femmes battues pour cacher leurs cicatrices

Cette artiste russe vient en aide aux victimes de violences conjugales

Les violences conjugales… difficile de s’en remettre quand on est victime. Cette jeune femme russe, tatoueuse, a eu une très belle idée pour les aider à tourner la page.

Elle s’appelle Zhenya Zakhar, elle est russe, elle est tatoueuse. Et surtout, elle a eu une très jolie idée pour aider les victimes de violences conjugales à se reconstruire. En effet, depuis juin 2016, la jeune femme ouvre son salon de tatouage aux femmes qui ont été battues par leur mari ou leur compagnon. L’idée de cette artiste âgée de 33 ans est simple. Elle propose de recouvrir gratuitement les cicatrices de ces femmes pour les aider à tourner la page.

Une très belle idée

Tous les lundis, Zhenya Zakhar ouvre son salon de tatouage à celles qui ont été victimes de violences conjugales. Elle souhaite aider ces femmes qui ont vécu l’enfer et qui essaient de se reconstruire. Elle s’est confiée lors d’une interview pour France 24 :

Quand elles arrivent, elles sont souvent complexées en raison de leurs cicatrices, qu’elles trouvent laides, même si elles sont parfois très petites.

La jeune artiste a expliqué ce qu’elle proposait pour masquer ces cicatrices :

Le plus souvent, je dessine des fleurs ou des papillons, c’est-à-dire quelque chose de doux et de féminin, à l’image des femmes que je reçois. Une fois, on m’a également demandé de dessiner une licorne.

Un soulagement

Les femmes qui passent entre les mains de Zhenya Zakhar sont ravies, et souvent, elles versent quelques larmes de joie en découvrant le tatouage qui masque leur cicatrice :

Une fois le tatouage réalisé, les femmes pleurent souvent en voyant le résultat. Mais ce sont des larmes de bonheur, puisque leurs cicatrices ne sont plus visibles. Du coup, elles n’ont plus honte de leur corps et repartent transformées. Cela leur permet d’oublier le passé …

Depuis le mois de juin dernier, Zhenya Zakhar a déjà tatoué plus de 200 femmes. Elle souhaite aider toutes les victimes, et envisage même de se déplacer dans d’autres villes de Russie pour tatouer d’autres femmes battues.

Magnifique projet qui mérite d’être connu.

Article publié le vendredi 21 avril 2017 à 12:28, modifications vendredi 21 avril 2017 à 11:20

Participer

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet
Discuttez !

Poster un Commentaire
Tout commentaire contraire à la réglementation en vigueur (et notamment tout commentaire à caractère raciste, antisémite ou diffamatoire) pourra donner lieu à la suppression de votre compte Minutenews.fr Le cas échéant, certains commentaires que vous postez pourront également donner lieu à des poursuites judiciaires à votre encontre.

Soyez le premier à commenter !

Me notifier
avatar
 
smilegrinwinkmrgreenneutraltwistedarrowshockunamusedcooleviloopsrazzrollcryeeklolmadsadexclamationquestionideahmmbegwhewchucklesillyenvyshutmouth
wpDiscuz
Vers le top