Société

Suite aux polémiques, les CRS ne garderont plus la villa des Macron au Touquet

Les CRS en poste autour de la villa des Macron au Touquet seront relevés de leur fonction à la fin du mois.

Les CRS qui étaient chargés de garder la résidence des Macron au Touquet seront bientôt remplacés par des gendarmes civils. En effet, ces derniers avaient créé la polémique en se plaignant de leurs conditions de travail.

Des conditions de travail difficiles

Les CRS postés autour de la résidence des Macron au Touquet arrivent au terme de leur mission pour le couple présidentiel. Il semblerait ainsi que leurs revendications aient créé un petit désordre au sein de l’administration. Ces derniers seront finalement remplacés le 20 février par des gendarmes en civil.

L’an dernier, les CRS en poste s’étaient plaints de leurs conditions de travail. Ils avaient en effet été sommés de ranger leurs fusils d’assaut et leurs gilets par balle pour ne pas effrayer les passants. Mais ils ne s’étaient pas laissés faire et avaient fait entendre leur colère à travers le syndicat Unsa-police, qui leur a finalement permis de récupérer ce matériel.

Puis, en décembre dernier, les CRS avaient demandé s’ils pouvaient s’abriter pour échapper à la pluie, en vain puisque l’un d’entre eux avait été puni pour s’être réfugié dans sa voiture pendant une intempérie particulièrement forte.

Dans un communiqué ironique et moqueur, le syndicat Unsa-police a décrié le choix des gendarmes pour les remplacer. En effet, ces derniers appartenant à l’armée, ils n’ont pas le droit de se syndiquer et seront donc forcés d’être plus “dociles”.

Publié le lundi 12 février 2018 à 10:38, modifications lundi 12 février 2018 à 10:19

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

5 Commentaires