Société

Les sorties scolaires chez Apple, est-ce choquant ?

Une entreprise peut-elle profiter des sorties scolaires pour faire sa promotion ? Ce qui ressemble à une dérive d’Apple fait réagir.

Vous l’ignorez peut-être, mais certaines classes en France font leurs sorties scolaires dans les Apple Store. Alors publicité déguisée ou éducation numérique ?

Toucher des futurs clients

La pratique n’a rien de nouveau. Cela fait même des années qu’Apple le propose aux écoles. Organiser des sorties scolaires dans un Apple Store, gratuitement, cadeaux et formation numérique au programme. Or, un reportage de France 2 vient de relancer le débat.

Bien sûr, en théorie, c’est bien, c’est beau. Cela permet d’interroger des jeunes aux nouvelles technologies, et même de leur donner quelques cours de code. Grâce à des formateurs, les enfants apprennent par exemple à programmer un robot. Le problème, c’est le mélange des genres évident qui se produit ensuite. Et il est assumé en partie. Franck Lalieux qui travaille pour Apple explique que le système d’Apple porte même un nom.

On appelle ça “l’effet Waouh” chez Apple. C’est l’idée d’émerveiller le client tout de suite sur un produit de la marque. C’est cet effet qui pousse la personne à acheter.

En effet, les enfants seraient plutôt susceptibles de revenir ensuite avec leurs parents pour qu’ils achètent les produits utilisés en classe. Ainsi, certains des élèves sont déjà repartis avec quelques gadgets : clés usb ou encore t-shirts. Interrogé par nos confrères de France 2, Paul Devin, inspecteur de l’Education Nationale pointe que les enseignants devraient notamment respecter un “principe de neutralité”. Du côté du ministère, on assure que le sujet va être étudié.

Publié le samedi 7 avril 2018 à 19:02, modifications samedi 7 avril 2018 à 16:10

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !