Société

Loi Mathys : La solidarité dans l’entreprise ça fonctionne !

Mais non, le nord de la France n’est pas froid comme nous le montre cette belle histoire, relayée par la voix du nord.

Au sud de Dunkerque (département du Nord), les salariés d’une des entreprises de cette localité ont fait preuve d’un merveilleux élan de solidarité envers un de leur collègue.
Sur la plateforme du centre d’appels Capdune, en décembre 2016 , les salariés n’ont pas hésité à offrir leurs jours de congés et de RTT à ce papa dont le fils est malade.

En effet quand la direction a su que ce papa souhaitait quitter l’entreprise pour s’occuper de son fils, le responsable des ressources humaines, Romain Lagoutte, lui a proposé une autre solution : activer le compte épargne solidarité, avec un don de RTT et de jours de congés des salariés de l’entreprise.
L’élan de solidarité a si bien fonctionné que :

Le soir-même, on avait déjà récolté 101 jours pour que le salarié puisse rester auprès de son enfant. On a même dû limiter les dons à un jour de congé et un RTT par salarié car il y a des gens qui étaient prêts à tout donner, même des jours en cours d’acquisition. En trois jours, les dons abondent et le compteur affiche 185 jours pour ce père de famille, auquel s’ajoutent 25 % de dons de l’entreprise sur les jours récupérés […] Dans l’entreprise, chacun en tire une belle leçon de solidarité.

Relate le responsable des Ressources humaines au quotidien la voix du nord.

Même si au départ le papa a culpabilisé, il reconnait que c’est une belle leçon d’humanité et s’émeut en disant :

C’est là qu’on se dit que l’entreprise c’est une grande famille, et puis cette région, ça fait beaucoup, on est comme ça.

Mais Comment  fonctionne ce don de solidarité :

C’est la loi du 9 mai 2014 qui permet le don de de congé ou de RTT.
Promulgué en mai 2014, ce texte autorise un salarié à “renoncer anonymement et sans contrepartie”, avec l’accord de l’employeur, “à tout ou partie de ses jours de repos non pris” au profit d’un collègue, parent d’un enfant de moins de 20 ans “atteint d’une maladie, d’un handicap ou victime d’un accident d’une particulière gravité”.
Les jours “donnés” peuvent être des RTT, des récupérations ou la cinquième semaine de congés payés.

Aujourd’hui, grâce à cette loi, des histoires comme celle de cette entreprise de Coudekerque se multiplient.

Publié le mercredi 15 mars 2017 à 10:40, modifications mercredi 15 mars 2017 à 10:57

Participer

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet
Discuttez !

Poster un Commentaire
Tout commentaire contraire à la réglementation en vigueur (et notamment tout commentaire à caractère raciste, antisémite ou diffamatoire) pourra donner lieu à la suppression de votre compte Minutenews.fr Le cas échéant, certains commentaires que vous postez pourront également donner lieu à des poursuites judiciaires à votre encontre.

Soyez le premier à commenter !

Me notifier
avatar
 
smilegrinwinkmrgreenneutraltwistedarrowshockunamusedcooleviloopsrazzrollcryeeklolmadsadexclamationquestionideahmmbegwhewchucklesillyenvyshutmouth
wpDiscuz

Vu sur le web

Vers le top