Société

Sexting : l’envoi de photos de votre sexe peut vous couter très cher

sexting

Un homme résidant en Suisse a récemment été condamné à une amende de 700 euros dans une affaire de sexting.

Reconnu coupable de pornographie

Envoyer la photo de vos organes génitaux (sexting) à une femme qui n’a rien demandé est un geste qui peut vous coûter très cher. Un homme résidant en Suisse en a d’ailleurs fait la douloureuse expérience. En effet, il a été condamné à une amende de 700 euros après avoir envoyé la photo de ses attributs par texto.

L’envoi de la photo par smartphone était accompagné de plusieurs messages demandant à la jeune femme de lui envoyer des photos d’elle-même dénudée. Cependant, l’exhibitionniste ne la connaissait que très peu.

Originaire de Delémont, le pervers a affirmé avoir agi sous l’emprise de l’alcool. Choquée par la photo non désirée et les messages incessants, la jeune femme a décidé de porter plainte contre l’expéditeur, de 24 ans son aîné. Le prévenu a été reconnu coupable de pornographie, rapporte Le Matin.

Une pratique de plus en plus fréquente

Le sexting est l’acte d’envoyer électroniquement des textes ou des photographies sexuellement explicites. Cette activité est pratiquée principalement par de jeunes adultes et des adolescents. En France, où les SMS sont surnommés textos, on parle aussi de sextos.

En 2013, 29 % des adultes interrogés dans le cadre d’un sondage IFOP affirmaient avoir déjà été destinataires de sextos. 19 % avaient déjà envoyé des images les représentant nus ou dénudés. 10 % s’étaient déjà filmés avec leur partenaire en pleine action, rapporte Sud Ouest.

Publié le samedi 3 mars 2018 à 12:08, modifications samedi 3 mars 2018 à 10:42

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !