Société

Sète : Fermeture d’une mosquée après la découverte de tracts incitant à la haine

sète mosquée fermée

Dans le cadre de l’état d’urgence, une mosquée a été fermée à Sète, après la découverte de tracts incitant à la haine.

Des tracts incitant à la haine

La mosquée Es-Sunna, située rue de la Révolution dans le centre de Sète, dans l’Hérault, a été perquisitionnée le 30 mars dernier. Des tracts incitant à la haine ont été découverts à l’intérieur de ce lieu de culte. La mosquée a ainsi été fermée et jusqu’à nouvel ordre par arrêté du préfet du département, selon une source policière.

Des fidèles en colère par la fermeture de la mosquée

L’arrêté préfectoral de fermeture a été placardé à l’entrée de la mosquée. Cependant, la préfecture de l’Hérault n’a pas souhaité commenter cette décision. Selon 20 Minutes, les fidèles de la mosquée se disent abasourdis. Personne ne comprend que la préfecture ait décidé de fermer leur salle de prière « jusqu’à nouvel ordre ».

Que dit la loi sur l’état d’urgence ?

Pour rappel, dans le cadre de la loi sur l’état d’urgence, le préfet de département a le pouvoir de fermer des lieux de toute nature au sein desquels sont tenus des propos constituant une provocation à la haine ou à la violence ou une provocation à la commission d’actes de terrorisme ou en faisant l’apologie.

De nombreux soupçons

D’autres lieux de culte soupçonnés de prôner un islamisme radical ont récemment été fermés, comme la mosquée de Stains (Seine-Saint-Denis) et celle d’Equevilly, dans les Yvelines.

Comme le rapporte le site 24matins.fr, vendredi 10 février dernier, toujours dans l’Hérault, quatre personnes soupçonnées de projeter un attentat avaient été interpellées. Outre le démantèlement d’un réseau, des explosifs avaient également été saisis. Ces récentes interpellations auraient également éveillé les soupçons de la préfecture vers cette mosquée.

Publié le jeudi 6 avril 2017 à 16:33, modifications jeudi 6 avril 2017 à 16:54

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !