Société

Selon le pape François : “L’Enfer n’existe pas” !

Autant dire que la déclaration n’est pas très bien passée du côté du Vatican.

C’est une déclaration particulièrement inattendue de la part du pape François. Selon lui, l’Enfer n’existe pas. Le Vatican a pris ses distances.

Une interview avec un journaliste athée

C’est un entretien explosif entre Eugenio Scalfari, le fondateur du journal italien La Repubblica et le pape François qui va être publié ce vendredi. La déclaration la plus surprenante est sans doute la suivante :

L’enfer n’existe pas, ce qui existe c’est la disparition des âmes pécheresses.

Une déclaration pas vraiment du goût du Vatican. Celui-ci a rapidement pris ses distances avec cette interview, la qualifiant de reconstruction. D’après le communiqué, ce n’aurait même pas été une vraie interview entre le pape et le journaliste athée, âgé de 94 ans.

 Aucune phrase mise entre guillemets dans cet article ne doit être considérée comme une retranscription fidèle des paroles du Saint-Père.

Pour autant, difficile de croire que Jorge Bergoglio, le pape d’origine argentine ait fait ces déclarations sans les soupeser. Plus loin, il a ainsi développé pourquoi selon lui l’Enfer n’existe pas.

Les âmes qui se repentent obtiennent le pardon de Dieu et prennent leur place parmi celles qui le contemplent. Mais celles qui ne se repentent pas, et qui donc ne peuvent pas être pardonnées, disparaissent.

Ce n’est pas la première fois que le pape François se positionne de façon inattendue. Il y a un an, il expliquait ainsi réfléchir à l’ordination des prêtres mariés.

Publié le vendredi 30 mars 2018 à 14:21, modifications vendredi 30 mars 2018 à 13:20

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !