Société

Saint-Cannat : Un mégot de cigarette à l’origine de l’incendie ?

Ce week-end, plus de 750 hectares de forêt partaient en fumée à Saint-Cannat, près d’Aix-en-Provence. Et selon certains éléments de l’enquête, le feu aurait pu être causé par un mégot de cigarette jeté au bord de la route…

Conséquence directe de la chaleur estivale : les feux de forêt s’intensifient. Ainsi, ce week-end, les pompiers ont dû batailler avec un incendie qui s’est déclaré à Saint-Cannat, près d’Aix-en-Provence. Bilan : 750 hectares de bois partis en fumée. Un départ de feu de l’origine pourrait être humaine…

Et pour cause, selon Rémy Avon, vice-procureur de la République, l’incendie aurait pu être déclenché suite à un jet de mégot. Celui-ci a notamment précisé lors d’un point presse :

L’hypothèse du jet de mégot est actuellement privilégiée car le départ de feu se situe en bordure de route.

Avant de rappeler :

Le jet de mégot qui cause, même involontairement, un incendie de végétation, est puni par la loi d’une peine de trois ans d’emprisonnement et de 45.000 euros d’amende.

Une hypothèse qui élimine la piste criminelle…

Le geste criminel écarté

En effet, toujours selon le vice-procureur, l’incendie de Saint-Cannat ne serait pas intentionnel. Mettant en avant l’hypothèse d’un geste accidentel, Rémy Avon précise :

Nous avons en l’état des investigations menées par la gendarmerie nationale, évacué, a priori, l’hypothèse d’un geste criminel. Nous n’avons aucun élément qui permet de le corroborer.

Désormais maîtrisé, le feu de Saint-Cannat aura au total mobilisé 700 pompiers. Des Canadairs et plusieurs centaines de véhicules ont également été dépêchés sur place afin de contenir la pression des flammes.

Publié le lundi 17 juillet 2017 à 13:03, modifications lundi 17 juillet 2017 à 11:19

Vous aimerez aussi

-->

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet
Vers le top