Société

Royaume-Uni : Andria Zafirakou est la « meilleure enseignante du monde »

Andria Zafirakou a gagné le prix de Meilleur enseignant du monde ainsi qu’un million de dollars.

Andria Zafirakou a remporté dimanche 18 mars à Dubaï le prix du meilleur enseignant du monde. En outre, le prix était doté d’un million de dollars. Elle figurait parmi 10 finalistes sur 30.000 candidats du monde entier qui se sont présentés à ce concours international visant à valoriser le métier d’enseignant.

Félicitations à Andria Zafirakou pour avoir remporté le titre de meilleur enseignant du monde. Le plus beau métier du monde.

A tweeté le cheikh Mohammad ben Rached Al-Maktoum, le souverain de Dubaï, après avoir remis le prix à la lauréate.

Par ailleurs, la cérémonie de remise du prix a été marquée par la présence du champion du monde en titre de Formule 1, le Britannique Lewis Hamilton. Celui-ci a apporté le trophée sur le lieu de la cérémonie à bord d’un bolide de sport et escorté par la police de Dubaï.

Les bases de 35 langues

Andria Zafirakou est enseignante à l’école communautaire Alperton, dans le nord de Londres dans un quartier pauvre et multiethnique. Or, cette professeure d’arts et textiles a appris les bases de la plupart des 35 langues parlées dans son école. Elle peut ainsi communiquer avec ses élèves et leurs parents, qui comptent de nombreux réfugiés. L’enseignante a également imposé une refonte du programme scolaire pour le rendre plus proche de la vie de ses élèves.

En faisant en sorte que les élèves s’ouvrent sur leur vie quotidienne, j’ai découvert que beaucoup d’entre eux venaient de foyers où plusieurs familles s’entassaient dans un seul logement. C’est souvent si bruyant et bondé que des élèves m’ont raconté qu’ils devaient faire leurs devoirs dans la salle de bains, juste pour avoir un moment seul et se concentrer.

A décrit Andria Zafirakou au journal The Guardian

Parmi les 30.000 candidats et concurrents de Andria Zafirakou, se trouvait le Français, Patrick Saoula. Cet enseignant de Cagnes-sur-Mer, dans les Alpes Maritimes, a créé un concept pédagogique innovant. Celui-ci permet à ses élèves de développer des projets durant leurs heures libres en plus de cours classiques.

Un concours de la fondation Varkey

Encore peu connu en France, le prix du meilleur enseignant du monde est l’oeuvre de la Fondation Varkey du nom de Sunny Varkey. Il s’agit d’un entrepreneur indien installé dans les années 1950 aux Emirats arabes unis. À une époque où le pays était encore sous protectorat britannique. Ainsi, la famille y a fait fortune en créant des réseaux d’écoles privées. A l’origine, elles étaient destinées aux enfants des expatriés occidentaux ou du sous-continent indien venus dans le Golfe après le boom pétrolier.

Or, depuis trois ans, sa fondation organise le Global Teacher Prize. Ce prix a pour objectif de « révéler des milliers d’histoires de héros qui ont transformé la vie de jeunes gens ». L’idée est de créer et mettre en scène des enseignants stars. Etant capables de susciter des vocations, propager des bonnes pratiques pédagogiques. Et, au final, contribuer à augmenter le niveau général d’éducation à travers le monde.

Publié le lundi 19 mars 2018 à 11:48, modifications lundi 19 mars 2018 à 12:41

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !

En direct