Société

Les Restos du Cœur lancent leur grande campagne d’hiver

L’association des Restos du Cœur vient de débuter sa trente-troisième campagne d’aide alimentaire. L’hiver dernier, près de 136 millions de repas ont été distribués. Cette année, comme le rappelle l’association, ce sont environ 9 millions de personnes qui vivent encore sous le seuil de pauvreté en France…

C’est un rendez-vous que l’association les Restos du Cœur ne manquerait pour rien au monde. Comme chaque année depuis 33 ans, les bénévoles se mobilisent pour la campagne hivernale. De fait, 71 000 personnes vont distribuer une aide alimentaire dans les 2058 centres français, jusqu’à la fin du mois de mars. 882 000 personnes sont accueillies durant l’hiver. Les plus démunies sont ainsi nourris, dans une démarche de réinsertion.

L’aide alimentaire, une nécessité en France

L’association fondée par Coluche ne faiblit pas malgré les années qui passent. Les responsables rappellent que l’aide alimentaire est une nécessité en France pour aider les plus démunis à passer l’hiver. Ils rappellent également que le financement par les pouvoir publics est essentiel pour la survie et le fonctionnement des restos du Cœur.

Les pouvoirs publics n’oublient d’ailleurs pas les Restos du Cœur. Emmanuel Macron s’est rendu en personne dans le centre de la Grange-aux-Belles, situé dans le Xème arrondissement de Paris. Il a longuement remercié les 40 bénévoles du centre, ainsi que les partenaires économiques de l’association.

Pour l’occasion, il était accompagné des ministres de la Santé Agnès Buzyn et de l’Agriculture Stéphane Travers. Emmanuel Macron en a d’ailleurs profité, à la sortie du centre, pour défendre sa politique du droit d’asile « à la fois généreuse et responsable ».

Des enjeux importants en 2018

Les Restos du Cœur profitent du lancement de leur campagne d’hiver pour souligner les enjeux de 2018 concernant notamment l’aide alimentaire européenne. Il faut en effet savoir que le prochain budget européen, qui sera voté dans quelques mois, remet en jeu l’avenir du Fonds européen d’aide aux plus démunis (FEAD). Pourtant, durant la campagne, Emmanuel Macron avait promis de « pérenniser » par « tous les moyens » ce fond.

Cela dit, les Restos du Cœur ne comptent pas uniquement sur l’aide européenne. En effet, les denrées alimentaires distribuées par les bénévoles proviennent également de dons en nature et d’achats en gros. Sans parler du concert des Enfoirés, qui sera déroulera cette année à Strasbourg, qui permet d’aider l’association. En effet, la vente d’un CD ou d’un DVD représente 17 repas.

La campagne d’hiver des Restos du Cœur est donc officiellement lancée.

Publié le mercredi 22 novembre 2017 à 13:11, modifications mercredi 22 novembre 2017 à 11:20

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !