Société

Qui a tagué Emmanuel Macron avec un crucifix dans le derrière sur un TER ?

“L’oeuvre d’art” a été partagée sur la page la page Facebook de la CGT Etablissement Traction Paris Sud-Est. On y voit un tag d’Emmanuel Macron sur un TER avec un crucifix dans le derrière. Qui est l’auteur ? On se renvoie la balle…

La faute aux cheminots ?

Qui a donc pu réaliser ce tag sur un TER stationné en gare de Marseille ? On y voit écrit “Macron”. A côté, un personnage censé représenter le président de la République, un crucifix dans les fesses. Polémique assurée pour la publication qui semble avoir désormais disparu de la page Facebook. 

Eric Saury, du collectif « Les naufragés du TER Grasse Vintimille » a été le premier à réagir selon nos collègues de 20 Minutes. Pour lui, il s’agit de l’oeuvre des cheminots de la CGT.

De grands démocrates respectant la République Française les zozos de Marseille Blancarde. Quand on sait que ce sont les mêmes charmants personnages qui maintiennent tous les TER de la région, vous avez compris pourquoi nous exigeons de l’autorité organisatrice l’ouverture prochaine d’un centre de maintenance TER à Nice Saint-Roch. Et nous, les abonnés naïfs, qui pensions que les cheminots chérissaient leur matériel roulant.

Du côté de la CGT on nie en bloc en expliquant qu’il n’y a pas de peintres dans leurs rangs.

Nous avons vu la photo mais ça ne vient pas de cheminots, ce sont des gens qui sont venus taguer comme souvent. Déjà pour Charlie Hebdo il y avait des tags de ce genre. Nous n’avons pas de peintres dans nos rangs. En aucun cas, la CGT en est responsable et nous condamnons la dégradation de matériel.

Une enquête a été ouverte du côté de la SNCF comme à chaque fois qu’il y a une dégradation.

Publié le vendredi 20 avril 2018 à 12:21, modifications vendredi 20 avril 2018 à 10:27

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !