Société

Le premier restaurant avec des serveurs atteints de trisomie vient d’ouvrir ses portes

Le restaurant à Nantes emploie six employés atteints de trisomie 21

Mais quel incroyable projet que celui de la jeune Flore Lelièvre ! La jeune femme âgée de 26 ans vient d’ouvrir un restaurant à Nantes, employant six serveurs atteints de trisomie 21…

Si le restaurant Le Reflet situé à Nantes fait le buzz ces derniers jours, c’est tout simplement parce que la patronne s’est lancée un défi incroyable. En effet, elle a choisi de faire changer le regard sur la trisomie 21 et de faire tomber les préjugés. Comment ? Et bien en employant six personnes atteintes de ce syndrome. Ils sont devenus serveurs, et les retours sont très positifs.

Pourtant, les six serveurs atteintes du syndrome de Down n’avaient aucune formation dans la restauration. Mais durant un mois, ils ont appris les gestes fondamentaux du métier, afin d’être prêts le jour de l’ouverture du restaurant. Le gérant de l’établissement, Thomas Boulissière, a avoué avoir été très surpris par leur motivation et leur sérieux. Il affirme également qu’ils ont fait des progrès très rapidement.

Un magnifique projet porteur d’espoir

Il faut dire qu’il a tout fait pour qu’ils se sentent bien. La cuisine a été pensée et adaptée pour les personnes trisomiques. Par exemple, les assiettes sont ergonomiques pour être plus stables, la prise de commande est simplifiée, la semaine de travail est réduite à 24 heures… L’objectif est vraiment que ces personnes atteintes de trisomie 21 se sentent à l’aise dans leur entreprise, et qu’elles évoluent en toute sérénité.

C’est une ancienne étudiante en architecture d’intérieur âgée de 26 ans, Flore Lelièvre, qui est à l’origine de cette idée. Son grand frère est atteint de trisomie 21, et elle voulait créer une rencontre entre ces personnes et la société. Faire tomber les préjugés pour montrer que ces personnes sont différentes mais qu’elles peuvent travailler comme tout le monde et apporter beaucoup de choses à une entreprise. Son projet de restaurant peu ordinaire à fasciné beaucoup de monde, et en quelques mois, elle a pu récolter 400 000 euros auprès de donateurs et d’investisseurs, afin de monter son projet. Son rêve est devenu une réalité !

Stop aux préjugés

Les serveurs ont rapidement trouvé leurs marques. Caroline Chollet, âgée de 25 ans, avoue que ce n’est pas toujours facile, et surtout, qu’il faut aller très vite :

J’avais envie de grandir davantage, ma maman m’a beaucoup poussée pour travailler en milieu ordinaire, je pense que c’est une chance.

L’ouverture du restaurant le Reflet à Nantes a fait un véritable buzz. Ce qui déçoit Flore Lelièvre qui a déclaré :

Ça fait le buzz, alors que ça devrait être banal. Ça prouve qu’il y a encore du chemin à faire pour changer le regard sur le handicap.

Elle espère fortement que son concept sera repris ailleurs en France. Il faut avouer que c’est un beau projet et qu’on espère que d’autres restaurants comme le sien ouvriront prochainement leurs portes. Bravo !

Publié le lundi 17 avril 2017 à 16:05, modifications vendredi 21 avril 2017 à 17:26

Vous aimerez aussi

-->

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet
Vers le top