Société

Les préjugés sur le Sida en forte hausse inquiètent Sidaction

Les préjugés sur le Sida sont en pleine augmentation, notamment auprès des populations les plus jeunes.

Les chiffres sont hallucinants. En effet, d’après une étude récente, les jeunes sont 21% à penser que le Sida peut s’attraper en embrassant une personne infectée. Alors que le week-end du Sidaction, qui aura lieu du 23 au 25 mars 2018 se rapproche, l’association a souhaité faire le bilan de ces terribles préjugés encore très répandus dans la population.

Une forte progression des idées fausses

La part des jeunes de 15 à 24 ans qui pensent qu’un simple baiser peut rendre une personne séropositive est passée de 15 à 21% depuis 2015, soit une augmentation de 6 points. Mais ce n’est pas le seul préjugé encore partagé par de nombreux jeunes. En effet, 18% d’entre eux pensent que la transmission peut également s’effectuer par la transpiration. C’est 8 points de plus qu’en 2015.

Un autre préjugé, peut être encore plus grave, est également en forte progression. En effet, 19% des jeunes pensent que la pilule du lendemain peut stopper la transmission du virus. Une augmentation de 9 point par rapport à 2015.

Face à ces préjugés, Sidaction s’inquiète. En effet, la directrice générale de l’association, Florence Thune, s’est exprimée à ce sujet.

Ce qui est inquiétant, c’est que ces proportions ont augmenté de façon significative en un nombre assez réduit d’années, sur des choses qui semblaient acquises depuis longtemps.

Le “manque d’information” et le retrait relatif de ce sujet dans les médias sont responsables selon elle de cette progression hallucinante des préjugés.

Publié le mercredi 21 mars 2018 à 14:43, modifications mercredi 21 mars 2018 à 11:59

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !

En direct