Société

Pollution : Une baleine perd la vie à cause d’une trentaine de sacs plastiques dans l’estomac

Une baleine au comportement étrange a dû être abattue. Le cétacé avait une trentaine de sacs plastiques dans l’estomac qui ont fort probablement entraîné sa mort.

Une baleine de Cuvier ne cessait de venir s’échouer sur les côtés Norvégiennes. Malgré les efforts des secouristes, impossible de la faire retourner dans son habitat naturel. Fin janvier sur l’île de Sotra, le mammifère a malheureusement dû être euthanasié.

Les déchets ont causé la mort de la baleine

Eivind Sangolt, employé du Département de Conservation de la faune locale, a déclaré que cette issue était l’unique voie envisageable pour cette bête malade en souffrance.

Par la suite, lors de l’autopsie, il a été découvert que le pauvre animal avait une trentaine de sacs et des paillettes de plastiques dans l’estomac. La baleine ne parvenait ainsi plus à se nourrir puisque ses intestins étaient obstrués. Elle était d’ailleurs très maigre (seulement 2 tonnes contre 5 à 7 habituellement) pour ses 6 mètres de long.

Le zoologiste Terje Lislevand de l’université de Bergen s’est exprimé pour Sky News :

Le plastique ne se trouvait pas seulement dans une partie de son estomac. Il remplissait tout l’espace. Je pense que la baleine souffrait. On ne peut pas être bien en ayant ça dans l’estomac. Cela explique le comportement étrange de l’animal qui est venu s’échouer.

Les scientifiques pensent que la baleine aurait confondu les sacs plastiques avec des méduses.

Le plastique : Un véritable fléau pour les poissons

Comme le rappelle BFMTV, une étude de l’ONU a révélé que plus de 8 millions de tonnes de plastique finissent chaque année dans les océans. Environ 150 millions de tonnes flotteraient à la surface des eaux.

Tout cela est fort inquiétant pour l’avenir puisque, comme l’annonçait la fondation Elle MacArthur, si rien n’est fait :

Il y aura plus de plastique dans l’océan que de poissons en 2050.

Cette baleine est la preuve que la pollution maritime représente un véritable danger dont il faut rapidement prendre conscience. Rappelons enfin que le sac plastique n’est pas biodégradable et que son cycle de vie peut durer jusqu’à quatre siècles.

Publié le mardi 7 février 2017 à 12:16, modifications mardi 7 février 2017 à 12:06

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !