Société

Plus de 1 000 médecins ont subi des agressions physiques et verbales en 2017

L’observatoire de la sécurité des médecins souhaite attirer l’attention sur ce problème dont on parle trop peu souvent : plus de 1000 docteurs ont étés victime d’agressions physiques et verbales en 2017 en France.

Pour l’année 2017 seulement, 1 063 agressions physiques et verbales envers des docteurs ont été répertoriées en France. C’est le chiffre le plus haut depuis que l’Observatoire de la sécurité des médecins, qui répertorie ces incidents, a été créé en 2003.

Les femmes sont plus touchées

Les médecins généralistes sont de loin les plus touchés par ces violences, puisqu’ils représentent 61% des cas répertoriés. Outre ce chiffre, 51% des plaignants sont des femmes, alors qu’elles ne représentent que 47% des médecins.

En outre, la majorité de ces agressions (62%) sont verbales. Les actes de vandalisme et les violences physiques ne constituent en effet que 15% des incidents. Les vols sont également en forte progression parmi ces agressions, avec 23% des cas en 2017.

La répartition géographique de ces incidents est également très inégale. En effet, les départements les plus touchés sont les Bouches-du-Rhône (107 incidents) et le Nord (108 incidents). Les spécialités médicales sont également affectées par ce phénomène de façon très disparate. Ainsi, outre les généralistes, les ophtalmologues, les psychiatres et les dermatologues concentrent la majorité des agressions.

Malgré la gravité de la situation, seule une minorité des agressions répertoriées, soit 38% des accidents, se sont traduites par des plaintes de la part des médecins.

Publié le jeudi 5 avril 2018 à 10:40, modifications jeudi 5 avril 2018 à 10:41

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !