Société

Paris : Vers la fin du marché de Noël sur les Champs-Elysées ?

La Ville de Paris a décidé de mettre fin au marché de Noël des Champs Elysées sous sa forme actuelle, dès cette année.

Le marché de Noël à Paris ne devrait plus exister sous sa forme actuelle.

Ce rendez-vous touristique avait lieu chaque année depuis 2008. Il se situe sur la partie basse de l’avenue des Champs-Elysées, près de la place de la Concorde.

Pourtant, selon une information BFMTV, l’exécutif parisien, mené par Anne Hidalgo, va soumettre au vote du Conseil de Paris la semaine prochaine la non-reconduction de la convention d’occupation du domaine public signée en 2015 avec le « roi des Forains », Marcel Campion.

La Ville de Paris souhaite « varier les modalités d’animations de l’espace public dans ce secteur ».

Nous voulons engager la réflexion pour un changement de modèle.

A expliqué le premier adjoint Bruno Julliard jeudi 29 juin devant la presse en ajoutant :

Nous souhaitons améliorer l’offre d’animation et l’offre commerciale sur cette avenue exceptionnelle.

Ainsi, la Mairie de Paris souhaiterait proposer aux visiteurs et aux Parisiens des « événements attractifs et innovants ». De nature à valoriser les Champs-Elysées dans « une dimension culturelle et esthétique en adéquation avec ce site d’exception ».

En outre, Bruno Julliard a précisé que cette décision n’avait aucun rapport avec l’instruction en cours contre la SARL Loisirs Associés de Marcel Campion.

La Grande Roue également en sursis

En effet, BFMTV a rappelé que Marcel Campion gère également pour le compte de la Ville de Paris, la Grande roue située place de la Concorde.

Or, le forain a été mis en examen en mai dernier pour « recel de favoritisme et abus de biens sociaux » à hauteur de 75.000 €. Une procédure qui intervient dans le cadre de l’accord qui le lie avec la Ville de Paris pour l’implantation de cette grande roue.

En attendant, la Grande roue qui a été récemment démontée, malgré le soutien de la profession au « roi des forains », devait être de retour le 17 novembre.

Néanmoins, si le marché de Noël disparaît, l’avenir de la Grande roue pourrait également être compromis.

Dans une lettre ouverte à Anne Hidalgo, Marcel Campion a qualifié cette nouvelle de « très désagréable ».

Le « roi des forains » a mis en avant que la non-reconduction de la convention d’occupation était « parfaitement injustifiée ». Pour lui, elle devra donner lieu à remboursement « sans délai » des investissements effectués (eau, électricité, sécurité, etc.). Ainsi qu’à des dommages et intérêts.

Marcel Campion a annoncé que, sans réponse formelle de la mairie, il commencera à organiser la manifestation.

Publié le vendredi 30 juin 2017 à 12:33, modifications vendredi 30 juin 2017 à 12:06

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

4 Commentaires