Société

Paris : Une association filme la maltraitance des souris de laboratoire

C’est une ancienne employée dans un laboratoire parisien qui a lancé l’alerte. Elle s’est adressée à l’association Animal Testing, qui milite contre l’expérimentation animale. Elle a témoigné dans une vidéo glaçante, qui montre de quelle manière les souris de laboratoire sont traitées.

La jeune femme a décidé de sortir du silence après avoir travaillé pendant longtemps dans un laboratoire spécialisé dans la lutte contre le cancer. En caméra cachée, elle a filmé des scènes de son quotidien, et a décidé de rendre les séquences publiques.

Or, on découvre l’envers du décor d’un laboratoire parisien. Les souris sont utilisées comme de simples objets, et sont maltraitées. Par exemple, on peut voit des souris avec des énormes tumeurs. On apprend également qu’on les vide de leur sang en leur enlevant l’œil, sans les anesthésier au préalable.

Des souffrances infligées aux souris

On entend d’ailleurs l’un des employés expliquer qu’il retrouve des yeux de souris dans les cages, et que “ça ressemble aux billes de cartouches d’encre qu’on collectionnait lorsque nous étions enfants

On apprend également que les souris sont euthanasiées par dislocation cervicale. C’est-à-dire qu’on tire sur la tête et la queue en même temps, pour qu’il n’y ait plus de connexion entre le cerveau et le reste du corps. Mais ça ne fonctionne pas toujours du premier coup. Dans ce laboratoire, il est également fréquent de gazer les animaux au CO2. Là encore, la technique ne fonctionne pas toujours. En effet, dans la vidéo on peut constater certaines souris respirer encore, malgré l’inhalation du gaz.

Toutefois, il existe pourtant une réglementation européenne des 3R selon laquelle il faut remplacer l’expérimentation animale au maximum.

Des pratiques inacceptables

Brigitte bardot a immédiatement réagi après la diffusion de cette vidéo. Elle a écrit une lettre ouverte à Frédérique Vidal, la ministre de la Recherche. Elle demande que la France sorte de “cette impasse honteuse qu’est l’expérimentation animale”. C’est également la volonté d’Animal Testing. En effet, l’association a demandé à l’Assemblée nationale une commission d’enquête sur l’expérimentation animale dans notre pays.

Une vidéo similaire avait provoqué de vives réactions. Effectivement, des chiens de laboratoire subissaient également des mauvais traitements.

Publié le mardi 7 novembre 2017 à 14:36, modifications mardi 7 novembre 2017 à 11:43

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !