Société

Ooho, une nouvelle manière de boire !

De l'eau en capsule pour remplacer les bouteilles en plastique

Et si nous pouvions boire de l’eau sans avoir besoin de bouteilles en plastique ? Voici une invention révolutionnaire qui pourrait avoir un bel avenir dans notre société !

Les bulles Ooho, vous connaissez ? Peut-être pas encore, et c’est normal, car c’est tout nouveau… Malgré tout, retenez bien ce nom, car ce concept imaginé par trois étudiants pourrait bien être une petite révolution dans l’avenir.

En effet, vous allez voir que grâce à ces drôles de petites bulles d’eau, il est possible de boire de manière écologique, en abandonnant totalement les bouteilles en plastique. Quelle belle idée !

De quoi s’agit-il ?

Les bulles Ooho ont été mises au point par une startup basée à Londres, Skipping Rocks Lab. Ce sont des bulles transparentes qui contiennent de l’eau minérale. Chaque bulle contient quatre  centilitres de liquide, ce qui équivaut à une gorgée. Elles peuvent donc être ingurgitées en une seule fois. Ce qui est quand même diablement pratique !

C’est donc tout simplement une bouteille d’eau de toute petite taille ! Et une fois consommée, la membrane biodégradable peut être jetée et n’est à l’origine d’aucune pollution, contrairement au plastique. Cette idée se veut à la fois écologique et pratique.

L’emballage est réalisé à partir d’une gélatine végétale à base d’algues brunes et de calcium qui enveloppe l’eau sans en altérer le goût.

Qui a eu cette idée ?

Ce sont trois étudiants en master du Royal College of Art qui ont mis au point cet incroyable concept. Les Français Pierre Paslier et Guillaume Couche font partie de l’aventure depuis 2014. Lorsque ce n’était encore qu’un prototype, il y a trois ans, ils avaient expliqué :

Nous nous sommes inspirés d’un vieux processus breveté par Unilever dans les années 1960 qui consiste à créer des gouttelettes de gélatine avec du calcium et des algues brunes.

Les trois étudiants ont déposé leur procédé, et veulent passer à la vitesse supérieure en commercialisant Ooho. Ils ont une véritable ambition écologique derrière cette idée, l’objectif étant de limiter au maximum l’usage des bouteilles en plastiques.

Il faut en effet savoir que les bouteilles d’eau sont la plupart du temps fabriquées en PET, un dérivé du pétrole brut. Certaines marques tentent de trouver des matériaux moins polluants, mais c’est compliqué.

Il faut en effet savoir que le plastique est l’un des premiers polluants des océans. D’ailleurs, récemment, des chercheurs ont tiré la sonnette d’alarme, démontrant que l’Océan Arctique était également pollué par des débris de plastique. Ce sont 8 millions de tonnes de plastique qui sont déversés dans les océans chaque année, et il en temps de trouver des solutions. Ooho en est peut-être une !

Bientôt une commercialisation ?

La phase de lancement de Ooho est en route depuis déjà deux années. Et maintenant, tout est prêt pour un lancement à grande échelle. Les concepteurs espèrent en effet voir leur invention commercialisée d’ici 2018, et espèrent imposer leur marque dans le monde entier.

D’ailleurs, la startup a déjà récolté près de 750 000 euros lors d’une grande campagne de financement qui prendra fin dans quelques jours. Cet argent devrait servir à acheter des machines pour envisager une production plus intensive.

Cette idée fait le buzz depuis déjà quelques mois, et certains promettent à cette invention un bel avenir. Car Ooho pourrait être une alternative à la bouteille en plastique, qui cause tant de dégâts dans le monde, au niveau écologique.

Alors qui sait, ces petites bulles d’eau vont peut-être révolutionner notre façon de boire d’ici quelques années ?

Publié le mardi 2 mai 2017 à 13:58, modifications mardi 2 mai 2017 à 11:39

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !