Société

New York : De la glace carbonique pour lutter contre l’invasion de rats

New York : la ville utilise une nouvelle méthode pour lutter contre les rats.

La ville de New York a trouvé une nouvelle solution pour lutter contre l’invasion de rongeurs. Du dioxyde de carbone sous forme de glace est en effet disposé à l’entrée des terriers. Lorsqu’il redevient gazeux, il asphyxie les rats sans pour autant empoisonner le reste de la faune.

A New York, les services sanitaires ont trouvé un nouveau moyen pour résister à l’invasion de rongeurs. Ils utilisent en effet de la glace carbonique, qu’ils disposent à l’entrée des terriers. Plusieurs autres villes américaines avaient déjà testé cette technique particulièrement efficace. Elle permet désormais de libérer des rongeurs les parcs et espaces verts de la Grosse Pomme.

Une solution qui n’a aucun impact sur le reste de la faune

Cité par l’AFP, Rick Simeone, directeur du service antiparasitaire de New York, a récemment déclaré à propos de ce nouveau procédé :

C’est une révolution pour les parcs et les espaces verts […] On entend toujours que les rats gagnent la bataille. Mais ceci change la donne.

Placée à l’entrée des terriers, la glace carbonique libère du dioxyde de carbone lorsqu’elle se réchauffe, ce qui asphyxie les rats. Cette solution permettrait d’éliminer 90 à 100% des rongeurs. D’après une étude publiée en 2014, il y aurait actuellement 2 millions de rats à New York. Une femelle peut mettre au monde jusqu’à 100 rats par an. Dans New York, leur durée de vie moyenne est estimée entre 6 et 7 mois. S’ils posent problème, c’est notamment parce que les rongeurs peuvent transmettre de nombreuses maladies.

Pensée en 2012 et testée pour la première fois en 2016 à Boston, la glace carbonique a immédiatement révélé des résultats concluants. Quelques mois plus tard, son usage était suspendu dans l’attente d’une homologation par l’Agence américaine de protection de l’environnement (EPA). Cette dernière a ensuite approuvé l’usage de la glace carbonique en juin 2017.

Le gaz carbonique n’est pour l’instant utilisé qu’à l’extérieur, dans des lieux comme les espaces verts et les parcs. Il est en effet difficile de repérer les terriers des rongeurs dans des lieux clos et bétonnés. Contrairement au poison utilisé jusqu’à maintenant, la glace carbonique ne présente pas de danger pour les autres espèces animales. Les villes de Boston, Chicago, Washington et New York ont donc opté pour cette solution.

L’an dernier, la mairie de New York avait envisagé une autre technique pour lutter contre l’invasion de rongeurs. En juillet dernier, la ville avait en effet mis en place un plan ayant pour objectif de les affamer.

Publié le mardi 19 juin 2018 à 17:32, modifications mardi 19 juin 2018 à 15:37

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !