Société

Nathan : L’exercice de mathématiques qui suscite la consternation

Issu d’un manuel de terminale des éditions Nathan, un exercice de mathématiques demandant de déduire le nombre de migrants arrivés sur une île, a suscité la polémique.

Fini le temps des problèmes mathématiques où l’on demandait le nombre de pommes qu’il restait à maman après son passage au marché. En effet, l’éditeur Nathan a choisi d’illustrer ses manuels scolaires par des thèmes au plus proche de l’actualité.

Ainsi, l’éditeur a suscité l’indignation, vendredi 15 septembre, avec un problème de mathématiques utilisant la crise des migrants pour imager la leçon.

Calcul des pourcentages

Le problème que l’on trouve à la page 34 de ce livre de maths à destination des Terminales ES et L commence ainsi :

Des migrants fuyant la guerre atteignent une île en Méditerranée. La première semaine, il en arrive 100. Puis chaque semaine, le nombre de nouveaux arrivants augmente de 10%. Par combien est multipliée une quantité lorsqu’elle augmente de 10%”.

Et l’exercice de conclure:

En déduire le nombre total de migrants qui seront arrivés dans cette île au bout de 8 semaines. Arrondir à l’unité.

Illustré par une photo de migrants sur un bateau pneumatique, cet exercice a été posté vendredi sur Facebook.

Ainsi, il a été relayé sur les réseaux sociaux ainsi que par plusieurs sites de presse.

Sur Twitter, les réactions étaient nombreuses ce vendredi :

Nathan s’excuse

Contactée par l’AFP, la maison d’édition Nathan a confirmé l’authenticité de cet énoncé, sans donner d’autres précisions.

Les programmes actuels encouragent la transdisciplinarité et l’ouverture sur d’autres thématiques.

A réagi l’éditeur dans un communiqué.

Ils invitent également à traduire une situation concrète à l’aide d’une suite arithmético-géométrique. C’est ce que nous avons souhaité appliquer dans cet exerce en prenant un exemple d’une population qui croît régulièrement en lien avec un sujet d’actualité : la question des migrants fuyant la guerre

S’est également justifié Nathan.

Pourtant, l’éditeur s’est excusé et a promis une modification :

Nous comprenons que le choix de cette thématique ait pu heurter. Nous nous en excusons et nous engageons à modifier la thématique de l’exercice lors de nos prochaines publications.

 

Publié le samedi 16 septembre 2017 à 10:12, modifications samedi 16 septembre 2017 à 9:49

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

1 Commentaire