Société

Nantes : Évitez le hoax “Aidez Lucie, atteinte d’une leucémie rare”

Un hoax diffusé régulièrement sur Internet perturbe l’activité du CHU de Nantes. On vous explique tout afin d’éviter de tomber dans le piège.

Une rumeur récurrente

Vous l’avez peut-être vu passer sur Facebook ce week-end, il y a un an, deux ans ou même plus. C’est un appel aux internautes soi-disant signé par le CHU de Nantes qui fait un tabac à chaque fois sur les réseaux sociaux. Ce faux message demande aux internautes du groupe rare A- de se mobiliser Lucie. Celle-ci, âgée d’un an est “atteinte d’une leucémie rare et hospitalisée à Angers“. Le sang serait nécessaire pour réaliser la greffe.

Problème, il s’agit d’un hoax. Lucie n’existe pas. Elle n’a jamais existé. C’est un hoax qui revient avec la régularité d’une horloge suisse. En comptant sur la bonne volonté des internautes, des utilisateurs mal intentionnés en profitent pour gagner de l’audience. Le problème, c’est l’impact qu’a cette histoire. C’est ce qu’explique le CHU de Nantes à nos confrères de 20 Minutes :

 On reçoit beaucoup d’appels téléphoniques au standard ainsi que des messages sur les réseaux sociaux, ce qui perturbe les services.  De toute façon, ni les particuliers, ni un hôpital ne sont autorisés à formuler un tel appel. Il n’y a que l’établissement français du sang qui peut le faire.

Toutefois du côté de CHU de Nantes, on en profite pour lancer un appel à la solidarité en même temps.

 Cependant, les dons de sang et de moelle sont toujours bienvenus car la survie et la guérison de très nombreuses personnes en dépend.

Bref, si vous avez besoin de partager un message sur les réseaux sociaux dans les prochains jours, c’est celui-ci. Pas un autre. En attendant, le CHU de Nantes va continuer à démentir cette rumeur à chaque fois qu’elle ressortira.

Publié le lundi 14 mai 2018 à 10:51, modifications lundi 14 mai 2018 à 10:36

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !