Société

Marché de Noël à Brest : Deux Mères Noël créent la polémique

Deux femmes habillées en Mère Noël ont créé un véritable tôlé au marché de Noël à Brest, en réalisant une démonstration de pole dance.

Dans le Finistère, deux femmes habillées en mère Noël ont livré ce samedi 3 décembre un show qui a choqué plusieurs visiteurs. En effet, après s’être invitées sur le marché de Noël à Brest, elles ont effectué des figures de pole dance sur les barres des manèges et les réverbères.

Très court vêtues dans leur costume, elles ont très vite été invitées à quitter les lieux par les agents de sécurité.

Un spectacle qui n’a pas été du goût de tout le monde

La prestation a été jugée inappropriée dans cet endroit fréquenté par de nombreuses familles. Très rapidement, le scandale s’est répandu sur le Web. Les photos de ce spectacle ont été largement partagées sur les réseaux sociaux, provoquant l’indignation de plusieurs internautes. Ils ont jugé le spectacle inapproprié pour les enfants présents.

Une simple séance photo au marché de Noël à Brest

Virna Lefeuvre, à la tête des écoles de pole dance Crazy Ladies, a expliqué qu’elle n’avait eu aucune intention de provoquer, ni de choquer.  Il ne s’agissait pas d’un spectacle, mais d’une simple séance photo avec ses élèves. Une tradition, pour cette école de danse, qui organise, chaque année, ce genre de séance dans des lieux publics. De plus, elle n’avait jamais eu de problèmes auparavant, rapporte le Huffington Post.

Le maire exige des excuses publiques

Cependant la ville a fait savoir qu’elle n’était pas à l’initiative de cette prestation. En effet, le spectacle ne faisait pas partie du programme d’animations, indique Ouest-France.

Le maire de Brest, François Cuillandre, a réagi à la suite de ces « interventions déplacées ». Désormais, il réclame des excuses publiques des deux pole danseuses.

Publié le mardi 6 décembre 2016 à 16:14, modifications mardi 6 décembre 2016 à 16:14

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

2 Commentaires