Société

Le livre scolaire Hatier qui fait polémique

Un nouveau manuel scolaire Hatier pour les CE2 crée la polémique car il a été rédigé en écriture inclusive.

Hatier se dit fier d’avoir publié ce manuel

Le manuel scolaire d’histoire en question, destiné aux CE2, s’appelle Questionner le Monde, et il a été publié pour la première fois en mars 2017. Jusqu’ici rien de bien original, oui mais voilà, le problème est qu’il a été rédigé en écriture inclusive. ECRITURE INCLUSIVE ? Pour bien comprendre de quoi il s’agit, voici un exemple de phrase :

Grâce aux agriculteur.rice.s, aux artisan.e.s et aux commerçant.e.s, la Gaule était un pays riche.

L’écriture inclusive, appelée aussi “genrée” inclut (comme son nom l’indique) des règles d’orthographe égalitaires. Figurent donc le masculin, le féminin, et le pluriel avec un point au milieu pour les distinguer. Il faut avouer que cela rend le texte plutôt indigeste voire incompréhensible.

L’éditeur se dit très fier d’avoir publié ce manuel, en indiquant avoir voulu suivre les recommandations du Haut Conseil à l’égalité entre les femmes et les hommes (HCE).

Le HCE ravi !

Le HCE quant à lui a applaudi Hatier pour avoir suivi ses recommandations, notamment celle “d’accorder les noms de métiers, de titres, de grades et de fonctions”, dans un tweet du 25 septembre dernier.

Les parents et certains enseignants, de leur côté, disent en avoir marre d’être des cobayes ! Ils précisent également que ce sont des difficultés de lectures supplémentaires pour les enfants. En effet, quand on lit une phrase avec les genres ajoutés, on se rend bien compte que l’allure générale de cette phrase change. Un excercice donc complexe pour un œil non avisé.

Alors on peut imaginer aisément ce qui peut se passer pour un enfant de 8 ans !

La Manif pour Tous, qui partage cet avis n’y va de main morte dans un tweet destiné à Hatier :

La réponse de la maison d’édition Hatier, dans un communiqué, est sans appel :

Les manuels scolaires sont le reflet de la société et de ses évolutions. Ils cristallisent donc inévitablement les grands débats de société. Les auteurs et les éditeurs des éditions Hatier sont à l’écoute de ces débats lorsqu’ils rédigent un manuel, en toute responsabilité et en exerçant leur liberté éditoriale, dans le strict respect des programmes de l’Education Nationale et des valeurs de la République.

Le manuel restera donc “dans les bacs” jusqu’au prochain épisode !

Publié le samedi 30 septembre 2017 à 16:10, modifications samedi 30 septembre 2017 à 16:15

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

2 Commentaires