Société

Ligue du LOL : Deux journalistes des Inrocks licenciés

Trois semaines après le début de l’affaire sur la Ligue du LOL, la direction des Inrocks a décidé de se séparer de David Doucet et de François-Luc D., respectivement rédacteur en chef et rédacteur en chef adjoint du magazine.

L’affaire avait fait grand bruit. Début février, Libération dévoilait l’existence d’un groupe Facebook baptisé la Ligue du LOL. Une ligue dont les membres ont harcelé pendant de nombreuses années, sur Twitter, de nombreuses personnes, et en particulier des femmes. Parmi les membres de cette ligue, des blogueurs mais aussi des journalistes qui occupent désormais des postes à hautes responsabilités dans la presse. Ainsi, de nombreux noms circulent, comme ceux de Vincent Glad, Alexandre Hervaud, mais aussi David Doucet.

Rédacteur en chef pour les Inrocks, David Doucet n’avait pas tardé à présenter ses excuses sur Twitter. Ainsi, il reconnaissait être l’auteur de deux canulars téléphoniques.

Et d’ajouter :

Je ne devinais pas l’ampleur et les traumas subis (…) J’étais lâche et trop heureux de compter parmi cette bande que la twittosphère d’alors admirait alors, pour intervenir (…) Je mesure aujourd’hui la dégueulasserie de ces actes et je n’ai pas d’excuses pour cela.

La direction des Inrocks

Des excuses qui n’auront pas suffi. Le 11 février dernier, David Doucet a été mis à pied par la direction du magazine. Une enquête menée notamment par Mediapart avait également pointé du doigt le comportement du journaliste au sein de sa rédaction, ainsi que celui de François-Luc D., rédacteur en chef adjoint des Inrocks.

Trois semaines après le début de l’affaire, le direction des Inrocks aurait décidé de se séparer de ses deux rédacteurs. C’est ce que rapportent nos confrères de Libération. Le quotidien révèle que David Doucet et François-Luc D. ont été licenciés à cause de l’impact négatif que cette affaire a eu sur “l’image” du magazine mais également de leur “crédibilité journalistique” au sein de la rédaction. Nos confrères de Libération précisent que les deux hommes se sont vus reprocher des “comportements non-professionnels dans l’exercice de leur fonction hiérarchique”.

Publié le vendredi 1 mars 2019 à 17:22, modifications mardi 8 octobre 2019 à 10:22

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !

En direct