Société

Les personnes âgées dénoncent de plus en plus de maltraitances

Menaces, insultes, coups… Le résultat d’un rapport publié par RTL affirme que les maltraitances sur les personnes âgées sont en hausse en 2018. 

Nos confrères de RTL se sont intéressés aux cas de maltraitances sur les personnes âgées. Résultat ? Les chiffres ont bondi en un an. En effet, le nombre d’appels concernant des maltraitances sur des personnes âgées a fait un saut de 13% en 2018. Au total, 3.556 appels ont été passés, soit 400 de plus qu’en 2017, et près de 1000 de plus qu’en 2016.

Insultes,coups, vol d’argent…

C’est la Fédération 3977 de lutte contre les maltraitances qui a donné ces chiffres édifiants. De fait, les personnes âgées dénoncent le plus souvent des maltraitances psychologiques (27 %) comme des insultes dégradantes, des situations humiliantes….

Les victimes se plaignent également de négligences. En effet, 23% des appels signalent des oublis de soin par épuisement ou manque de compétence des proches. 16 % des appels dénoncent des maltraitances physiques (coups, gifles, brutalité…) et des vols d’argent.

Si de nombreux cas de maltraitance en maison de retraite sont souvent relayés par la presse, la réalité serait toute autre. De fait, sur les 3.556 appels en 2018, 73% d’entre eux expliquent ces situations problématiques se passent le plus souvent au domicile des personnes âgées. Les faits sont en majorité commis par l’entourage familial, loin devant les professionnels de santé.

Toutefois, ces données sont à prendre avec des pincettes. Fédération 3977 de lutte contre les maltraitances estime que ces données ne sont que la partie émergée de l’iceberg. Selon RTL, il n’existe pas, au niveau national, de statistiques officielles sur le phénomène de la maltraitance des personnes âgées. L’OMS, l’organisation mondiale de la santé, estime qu’au moins une personne âgée sur 10 est confrontée à la maltraitance.

La Fédération 3977 contre la maltraitance “a pour objectif d’animer et de coordonner un dispositif d’alerte sur les risques de maltraitance envers les personnes âgées et les adultes handicapés”. 3977 étant le numéro d’appel d’urgence en cas d’événement grave. Il est ouvert du lundi au vendredi de 9h à 19h et permet “d’assurer une écoute approfondie et un accompagnement jusqu’à la cessation de la maltraitance, ceci en toute neutralité.”

Publié le vendredi 15 février 2019 à 13:00, modifications vendredi 15 février 2019 à 13:01

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !

En direct