Société

Les French Days : Les cinq jours soldes à la française

Plusieurs sites de e-commerce lancent dès ce vendredi cinq jours de soldes, les French Days… Un Black Friday à la française.

Comme l’avait annoncé Bruno Le Maire, et imaginée sur le modèle du Black Friday américain, cette première opération promotionnelle de printemps est initiée par les six géants du commerce en ligne tricolore. Ainsi, dès ce vendredi 27 avril, Boulanger, Cdiscount, Fnac Darty, La Redoute, Rue du Commerce et Showroomprivé, vont offrir cinq jours de soldes.

Combien de temps durent les French Days ?

Si le Black Friday se déroule fin novembre, les French Days se déroulent, elles, au printemps. Ainsi, pendant cinq jours, du 27 avril à 7 heures ou 8 heures au 1er mai, de nombreux sites français de vente en ligne proposeront des promotions importantes sur leurs produits. Au final, l’opération a vocation à se reproduire chaque année à la même période pour installer un rendez-vous attendu par les acheteurs. En effet, les sites à l’origine de cet événement attendent ces French Days avec impatience, au regard du succès remporté par le Black Friday en 2017. En effet, lors de ces soldes venues des Etats-Unis le chiffre d’affaires global du commerce en ligne en France avait bondi de 69 %, selon la Fédération du e-commerce et de la vente à distance (Fevad).

Qui participe aux French Days ?

Cette initiative a été lancée par plusieurs entreprises françaises, La Redoute, Boulanger, Cdiscount, Fnac-Darty. Ou encore Rue du commerce et Showroom privé. Toutefois, l’opération est ouverte à tous et ne se limite pas à ces six sites. En effet, depuis l’annonce de l’opération, plusieurs autres vendeurs l’ont rejoint parmi lesquels la marque de vêtements Kiabi. Le spécialiste des chaussures en ligne Sarenza. Ou encore Monoprix. Chaque site partenaire peut ensuite décider sur quels produits ils appliquent des réductions.

Vu qu’il commence à faire chaud, les promotions concerneront notamment les mobiliers de jardin. Tout le plein air, de la mode et toutes les télévisions. En prévision de la Coupe du monde de football qui se profile.

A annoncé le PDG de Cdiscount, Emmanuel Grenier, dans les colonnes des Echos.

En effet, les distributeurs ont l’intention de centrer leurs promos sur trois catégories de saison :

  • l’équipement de jardin,
  • le sport en extérieur,
  • ce qu’ils nomment le nomadisme : running, bracelets connectés, vélos, les hoverboard, sièges enfants automobiles…

Sans pour autant faire l’impasse sur les classiques comme l’électronique, la décoration, les jouets … Quoiqu’il en soit, les créateurs des French Days espèrent bien installer cette opération dans le paysage commercial.

En outre, les enseignes physiques qui le souhaitent peuvent également appliquer ces promotions. Bref, il s’agit là d’un rendez-vous de saison qui, selon ces enseignes, répond aux nouveaux modes de consommation des Français.

L’idée est d’avoir une symétrie au printemps de l’opération automnale. Surtout que cette période de mars, avril et mai est vide et creuse sur le plan commercial.

A expliqué Emmanuel Grenier.

Signe du contexte ultra concurrentiel de l’e-commerce, le géant Amazon ne fait pas partie des participants. En effet, à en juger par l’absence d’annonce sur le site du commerçant, il ne devrait pas y avoir de « contre promotion ».

Publié le vendredi 27 avril 2018 à 16:31, modifications vendredi 27 avril 2018 à 14:23

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !