Société

Les 15-25 ans aiment la lecture : 81 % d’entre eux lisent même par plaisir

Une étude Ipsos commandée par le Centre national du livre (CNL) montre que les jeunes français de 15 à 25 ans s’adonnent à la lecture, avec toutefois une nette différence entre les filles et les garçons.

Par le biais d’une étude Ipsos, le Centre national du livre (CNL) a sondé 1.200 jeunes de 15-25 ans pour connaître leurs habitudes de lecture. Cette étude, publiée mardi 20 juin, montre que 86% des jeunes ont lu au moins un livre au cours des douze derniers mois.

La génération 2000 lit 9,3 livres par an en moyenne sur tous les support

Cette étude vient donc tordre le cou à l’idée reçue que les 15-25 ans ne lisent plus. Au contraire, ces Milléniums, les fameux jeunes adultes qui brouillent les pistes et cristallisent les attentions des éditeurs, sont même de bons lecteurs à en croire le CNL. Ainsi, même s’ils sont les « enfants de la révolution numérique », 81 % d’entre eux lisent même par plaisir … 9,3 livres par an.

Dans le détail, ils sont 81% à lire dans le cadre de leurs loisirs et 54% à lire dans le cadre de leurs études ou de leur travail. Seuls 5% de ces lecteurs lisent exclusivement dans le cadre scolaire ou professionnel. Et, 35% des lecteurs lisent en format numérique dont 58% sur leur Smartphone. Quelque 13% des jeunes lecteurs écoutent des livres en format audio. Toutefois, le format papier reste largement majoritaire. En effet, 83% des lecteurs ont lu un livre papier au cours des 12 derniers mois.

Enfin, pratiquée pour le plaisir (45%), la détente (44%) ou l’évasion (41%), la lecture arrive seulement en 9ème position dans la liste des activités préférées des 15-25 ans. Elle se place loin derrière la musique, les réseaux sociaux, les échanges à distance avec les amis, les vidéos ou encore la télévision.

Les jeunes adultes sont largement lecteurs, notamment par goût personnel dans le cadre de leurs loisirs. Même si une majorité d’entre eux lit également dans le cadre scolaire, universitaire ou professionnel.

Détaille l’étude Ipsos.

De Millénium à 50 nuances de Grey en passant par Camus et Victor Hugo

Une des principales tendances qui se dessine, c’est que les Milléniums sont très éclectiques dans leur lecture. Ainsi, aucun livre ne sort vraiment du lot. Pourtant, et sans grande surprise, Harry Potter se place en tête de sa catégorie mais avec à peine 3,6 % pour le héros de JK Rowling. Dans la bibliothèque des Milléniums, se côtoient L’Etranger de Camus, 50 nuances de Grey, After, Les Misérables de Victor Hugo, des Musso ou encore des Astérix. Par genres littéraires, ils plébiscitent à 57 % les romans avec une préférence pour le fantastique (26 %), devant la science-fiction (23 %) et les polars (20 %). Les jeunes adultes aiment également les mangas (33 %), les BD (29 %) et les livres pratiques (27 %).

Variés dans leurs goûts, ils le sont également dans leurs façons de consommer la lecture. La lecture reste privilégiée (83 %) devant le format numérique (35 %). Et sur ce format, 53 % des jeunes lisent sur leur Smartphone.

Ils passent aussi d’un support à l’autre sans souci. Et, aujourd’hui, un jeune lecteur fait son jogging en écoutant le dernier Stephen King.

Fortes disparités sociales et selon le sexe

Néanmoins, l’étude révèle aussi de fortes disparités sociales entre lecteurs. Ainsi, les jeunes adultes vivant dans des foyers de catégories socio-professionnelles moins favorisées se révèlent globalement moins lecteurs que les autres, selon l’étude. En effet, les 15-25 ans dont les parents lisent régulièrement, pour eux-mêmes ou leurs enfants, sont nettement plus lecteurs que les autres. Et, si 85% des collégiens et lycéens lisent, ce pourcentage tombe à 33% pour les jeunes actifs sortis du système scolaire.

De fortes disparités existent entre filles et garçons, mais aussi selon le contexte familial. Ainsi, les femmes lisent davantage pour le plaisir que les hommes. Soit trois livres de plus par an et 1h40 de plus par semaine.

Partir en Livre

Le président du CNL, Vincent Monadé, a salué les conclusions de cette étude :

On ne peut que se réjouir de ces résultats. D’autant que c’est la première fois qu’on penche sur cette tranche d’âge. Et à un mois du lancement de Partir en livre la grande fête du livre jeunesse, c’est vraiment une bonne nouvelle.

Partir en livre est initiative du ministère de la Culture et fait partie des 15 manifestations culturelles nationales annuelles. Cette quatrième édition sera lancée le 11 juillet. Elle prévoit jusqu’au 22 juillet quelque 5.000 événements, gratuits, autour de la lecture.

«L’objectif est de construire une génération de lecteurs », telle est l’ambition de Vincent Monadé.

Publié le mercredi 20 juin 2018 à 9:13, modifications mercredi 20 juin 2018 à 8:53

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !