Société

Le vol de carburant, une infraction en pleine croissance en France…

On le sait, le prix du carburant est un réel problème en France. Nombreux sont ceux à en avoir assez, et malheureusement, certains choisissent le vol comme subterfuge. En effet, les autorités constatent une augmentation des vols de carburants dans notre pays.

Depuis le début de l’année 2018, les cas de vols de carburants se sont largement amplifiés. La raison est évidente : le prix est tellement important que certains ne peuvent plus se permettre de payer l’essence. Comme ils en ont besoin pour travailler, ils choisissent de la voler. Ainsi, ce sont 10 000 vols qui ont été enregistrés depuis le début de l’année par les autorités.

Des vols en constante augmentation

On retrouve des cas de siphonnage notamment, qui concernent plutôt les engins de chantiers les machines agricoles et les poids lourds. Plusieurs sociétés de transports ont porté plainte pour avoir constaté des réservoirs percés sur leurs camions. Les véhicules s’installent à côté de poids-lourds garés et volent l’essence pour faire le plein. Mais ces faits ont toujours plus ou moins existé, et ce n’est pas réellement la nouveauté actuelle.

En effet, ce qui est « innovant », ce sont les vols dans les stations-services. En effet, plusieurs voleurs ont décidé de pirater les systèmes de déverrouillage des pompes à essence. Une affaire de ce genre a eu lieu le 22 octobre dernier dans le département de l’Oise, à Crèvecœur-le-Grand. Ce n’est qu’un exemple parmi tant d’autres, car malheureusement, ces pratiques sont de plus en plus fréquentes comme l’ont expliqué certains gendarmes.

Le département de l’Oise est particulièrement visé par ces cambriolages, cinq faits ayant été enregistrés en seulement quelques mois. Plusieurs milliers de litres de carburants ont ainsi été volés, et la pratique semble se développer. Le carburant volé est utilisé pour alimenter le marché noir, notamment dans les alentours de paris. Et il est évident que ces vols sont directement liés à la hausse des prix du carburant.

Alors comment stopper cette fâcheuse tendance ? Pour l’instant, aucune solution ne semble avoir été trouvée. A suivre donc, car le Gouvernement semble plancher pour sortir de cette crise sociale le plus rapidement possible.

Publié le mercredi 7 novembre 2018 à 13:38, modifications mercredi 7 novembre 2018 à 12:41

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !