Société

Le violentomètre permet de comprendre si votre relation devient toxique

Hélène Bidard, adjointe à la mairie de Paris chargée des questions relatives à l’égalité femmes/hommes est à l’initiative de cet outil. Le violentomètre permet de mesurer la relation que vous entretenez avec votre partenaire.

Trois couleurs (vert, orange et rouge) pour trois situations différentes. Le violentomètre a été conçu pour sensibiliser les jeunes aux violences conjugales au sein du couple.

Une relation saine ou toxique ?

Les violences conjugales sont en constante hausse en France. Malheureusement, une femme est tuée par son compagnon ou son ex-compagnon tous les deux jours. Pour contrer ce mal, le gouvernement a décidé de mettre en place un compte twitter @arretonsles, pour alerter sur les violences sexuelles et sexistes au sein du couple. Ce « Violentomètre » s’adresse principalement aux jeunes qui débutent une relation amoureuse. Souvent, ces premières relations peuvent faire accepter des comportements inacceptables de la part de son/sa compagnon.

Allant d’une échelle de 1 à 24 (24 étant la pire situation), le violentomètre peut être une bonne jauge.

Le violentomètre ca permet à une victime d’abus sexuels, de violences ou de chantages au sein de son couple de se protéger en demandant de l’aide ou en signalant les faits parce qu’elle ou il est clairement en danger.

Explique dans un tweet le porte-parole du ministère de la justice Youssef Badr.

Trois couleurs pour trois grades : si vous vous situez dans le vert, « profitez », votre relation est saine. Dans l’orange, « vigilance, dites stop ! », vous subissez des violences. Dans le rouge, « protégez-vous, demandez de l’aide », vous êtes en danger.

Hélène Bidard s’est félicitée sur twitter du succès du violentomètre. Espérons que les consciences réagissent sur ces violences faites à l’égard des femmes.

 

 

 

 

 

Publié le jeudi 27 juin 2019 à 13:01, modifications jeudi 27 juin 2019 à 13:01

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !

En direct