Société

La plupart des ruptures amoureuses pourraient être évitées si nous étions moins exigeants

Notre époque hantée par les réseaux sociaux nous poussent à être de plus en plus exigeants vis à vis de notre conjoint. C’est ce qui permet d’expliquer l’augmentation sans fin des divorces et des ruptures.

On sait depuis les études des deux psychiatres Thomas Holmes et Richard Rahe qu’une rupture amoureuse est le deuxième moment jugé le plus difficile dans une vie humaine, derrière le décès d’un proche. En effet, celle-ci s’accompagne souvent de douleurs profondes, pouvant aller jusqu’à des afflictions physiques, et ses conséquences peuvent durer des mois, voire des années.

Adelheid Kastner, psychiatre allemande et auteure d’un livre sur la question, Tator Trennung (« Scène de crime de rupture » en français), affirme d’ailleurs que beaucoup de ruptures amoureuses pourraient largement être évitées, étant donné leur potentiel de destruction.

Une thèse à contre-courant

D’après Adelheid Kastner, l’époque actuelle nous pousse à voir les relations dans une optique de simple consommation, notamment à travers des applications mobiles comme Tinder qui se sont transformées en véritables supermarchés de la rencontre amoureuse. Et l’effet pervers de cette nouvelle idéologie, c’est qu’elle nous pousse à être de plus en plus exigeants par rapport au choix de notre partenaire, et à rejeter son conjoint dès qu’une difficulté un peu trop importante se présente.

Or, la réalité est bien différente. En effet, pour garantir la longévité d’un couple, la faculté d’adaptation est un élément primordial. Sans cette forme de sagesse qui nous pousse à accepter le changement chez l’autre, aucune relation stable n’est possible. Pour cela, il faut certes partager un certain seuil de valeurs communes. Mais au-delà de ce critère de base, les autres difficultés liées à la vie de couple seraient largement surmontables selon Adelheid Kastner.

Trouver quelqu’un de mieux : la pire raison pour rompre

La psychiatre allemande reconnaît volontier que la rupture est parfois inévitable, lorsqu’un conjoint devient trop irrespectueux ou même violent, ou encore quand un changement trop important, brutal et imprévisible intervient. Mais sa critique réside davantage dans la tendance qu’ont de nombreux individus à abandonner trop rapidement, sous le seul prétexte qu’ils pourraient « trouver quelqu’un de mieux ».

Dans un monde dominé par les réseaux sociaux, ou la comparaison sociale est devenue monnaie courante, cette tentation est pourtant devenue trop importante. C’est ce qui pousse Adelheid Kastner à affirmer que :

De nos jours, les gens trouvent qu’il est plus simple de se séparer de leur partenaire que de se séparer de leurs idéaux et fantasmes romantiques.

Si vous envisagez parfois de vous séparer de votre concubin, réfléchissez donc bien aux raisons profondes qui vous y poussent. Sans cela, vous pourriez faire une erreur que vous regretterez amèrement.

Publié le mercredi 27 juin 2018 à 7:43, modifications mercredi 27 juin 2018 à 8:43

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !