Société

La compagnie aérienne Ryanair va rendre le bagage-cabine payant

Ryanair a annoncé que ses usagers devraient dorénavant payer 6 euros par voyage et par personne pour avoir le droit d’emporter une petite valise en cabine.

En pleines turbulences sociales, la compagnie aérienne Ryanair a annoncé jeudi 23 août que tous ses passagers devraient payer, à partir du 1er novembre, pour pouvoir emporter une petite valise dans les cabines de ses avions.

Seul un petit sac restera gratuit

Pour mémoire, Ryanair autorisait les passagers à emmener une petite valise et un petit sac gratuitement depuis 2013. Date du lancement de sa politique « Always Getting Better ». Ce programme d’amélioration du service visait notamment à renvoyer une image plus aimable d’une compagnie jusque-là connue pour la rudesse de ses conditions de voyage.

Or, la compagnie irlandaise low-cost a expliqué dans un communiqué émis jeudi soir que les clients devraient dorénavant payer 6 euros par voyage et par personne pour avoir le droit d’emporter une petite valise en cabine. Le cas échéant, les voyageurs pourront toujours faire enregistrer leur petite valise en soute. Mais cela reste toujours payant, à hauteur de 8 euros par bagage au moment de la réservation. En outre, les passagers ne pourront emmener gratuitement qu’un petit sac. Il s’agira d’un sac à main ou un petit sac à dos qui sera placé sous le siège.

Anticipant la grogne de ses usagers, Ryanair a expliqué vouloir ainsi réduire les délais à l’embarquement. En effet, selon  ses dirigeants, depuis quelques mois, contraint par le manque de place en cabine, la compagnie récupère en porte d’embarquement une partie des petits bagages, que les passagers prévoyaient d’emmener en cabine et les transporte ensuite gratuitement en soute. Ainsi, cette politique a conduit « à l’étiquetage de jusqu’à 120 valises gratuitement aux portes d’embarquement a conduit à des retards de 25 minutes environ », a déploré la compagnie.

Par conséquent, pour mettre fin à « ce dysfonctionnement », Ryanair prévient qu’à partir du mois de novembre,

Il n’y aura plus d’étiquetage gratuit des bagages à la porte d’embarquement.

Ryanair face à une crise sociale historique

Selon Ryanair, « 30 % des clients achètent déjà un service d’embarquement prioritaire et 30 % voyagent déjà avec un seul bagage à main de moins de 10 kilos » sur ses vols. Restent 40 % de voyageurs qui vont devoir voyager léger ou payer.

Le bagage en soute constitue une variable d’ajustement pour de nombreuses compagnies. Plus encore pour Ryanair qui traverse actuellement une crise sociale inédite. En effet, depuis quelques mois, l’entreprise est confrontée à une fronde sociale historique. Après des grèves en série dans de nombreux pays, Ryanair a entrepris de négocier avec des syndicats pour répondre à une partie des demandes d’amélioration des conditions de travail. Ce qui inexorablement engendrer des coûts supplémentaires.

Publié le samedi 25 août 2018 à 13:32, modifications samedi 25 août 2018 à 20:46

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !