Société

Jura : L’histoire du boulanger et du SDF se termine mal

C’est une histoire qui a ému la France entière… Malheureusement, elle a tourné court… La belle histoire entre le boulanger et le SDF n’a pas eu sa fin heureuse. Explications.

C’est une histoire qui n’a malheureusement pas connu une fin heureuse. Pourtant, tout avait bien commencé. Michel Flamant, boulanger dans le Jura, avait ému la France entière par son histoire. Victime d’une intoxication au monoxyde de carbone causée par son four, ce boulanger avait été sauvé par un SDF de 37 ans, Jérôme Aucant. Pour le remercier, Michel Flamant lui avait alors offert une nouvelle vie. Ce dernier avait décidé de prendre son sauveur sous son aile. Non seulement il lui avait offert un emploi, mais il souhaitait également le former afin de lui céder les clés de sa boulangerie au moment de prendre sa retraite. Malheureusement, il n’en sera rien.

Plusieurs mois après les faits, Michel Flamant s’est finalement séparé de son protégé. Dans une interview accordé au Progrès, le boulanger a confié avoir « viré » Jérôme Aucant.

Et d’expliquer :

Il a été très, très malpoli avec une journaliste.

En effet, Jérôme Aucant a notamment insulté ladite journaliste de « putain ». Des propos que son bienfaiteur n’a pas tolérés :

Une fois qu’il a raccroché, je lui ai expliqué que l’on ne parle pas comme ça à une femme. Il a commencé à s’en prendre à moi, à m’insulter, alors je lui ai dit de prendre sa valise.

Et d’ajouter :

Il était saoul comme un cochon.

Pour sa défense, Jérôme Aucant a notamment expliqué avoir été bouleversé par les événements des derniers mois et ne pas avoir supporté la pression médiatique. Une explication qui n’a pas été suffisante pour le boulanger, qui a préféré renvoyer son protégé…

Publié le dimanche 17 avril 2016 à 12:33, modifications dimanche 17 avril 2016 à 11:40

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !