Société

Istres : vol d’un porte-char militaire près de la base aérienne

Porte-char Istres

Le 25e régiment du génie de l’air a perdu mi-janvier un porte-char et une tractopelle, près de la base militaire d’Istres, dans les Bouches-du-Rhône.

Le porte-char était garé en dehors de la base aérienne

Un porte-char et une tractopelle ont disparu mi-janvier près de la base militaire d’Istres, à proximité de Marseille. Ils appartenaient au 25e régiment du génie de l’air, selon une source militaire.

Selon Europe 1, le poids lourd, pourvu d’un porte-char, transportant une tractopelle a été dérobé alors qu’il était garé en dehors de la base aérienne.

Les deux engins auraient disparu entre le 13 et le 17 janvier. Une enquête judiciaire est en cours pour déterminer les circonstances de cette disparition.

Le ministre de la Défense a ordonné une enquête de commandement

De telles disparitions de matériel suscitent toujours des interrogations dans le contexte des attentats au camion-bélier. Cependant, à ce stade de l’enquête, la piste terroriste ne semble pas privilégiée.

Le ministre de la Défense Jean-Yves Le Drian a ordonné pour sa part une enquête de commandement auprès de l’Inspection générale des armées.

Les enquêtes de commandement ont pour objet d’identifier d’éventuels dysfonctionnements ou menaces pouvant peser sur le fonctionnement des armées. L’Inspection est composée de généraux des trois armées (Terre, Air, Marine), de la Gendarmerie nationale et de la Direction générale de l’armement.

Publié le mardi 24 janvier 2017 à 12:06, modifications mardi 24 janvier 2017 à 10:50

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !