Société

Inde : La triche aux examens devient incontrôlable

2,8 millions d’étudiants vont devoir passer de nouveau un examen à New Delhi. Les sujets avaient fuité.

L’Inde semble avoir un problème avec son système éducatif. Face à la compétition trop importante, les élèves se tournent massivement vers la triche. Les exemples fous se multiplient ces dernières années.

2,8 millions d’élèves vont devoir repasser un examen

La compétition est intense en Inde. Pour décrocher un emploi, mais aussi pour avoir les meilleurs résultats aux examens. La semaine dernière, deux sujets d’examens ont été dévoilés sur Whatsapp, 90 minutes avant le début de l’épreuve selon nos confrères du Guardian. Résultat ? 2,8 millions d’étudiants vont devoir repasser le test dans les prochaines semaines.

C’est de la torture mentale. Je passais toutes mes journées à étudier pour le dernier examen et me levais même la nuit pour me préparer

explique Kirath Kaul, un étudiant de 15 ans interrogé par nos confrères du Guardian. Mais, dans le pays-continent, cette histoire est loin d’être la première du genre. 17 millions de personnes arrivent sur le marché de l’emploi chaque année. Les parents peuvent donc être prêts à tout pour aider leurs enfants. En 2015, dans l’Etat du Bihar, des parents escaladaient les murs de l’école pour souffler les réponses à leurs enfants. Le problème a été réglé l’an dernier avec l’installation de caméras de vidéosurveillance.

Selon Yamini Aiyar, directrice générale du Center for Policy Research, c’est un “système éducatif brisé”. On enseignerait aux étudiants qu’il faut un diplôme à tout prix et les fonctionnaires seraient incités à aider ou ignorer la triche.

Publié le mardi 3 avril 2018 à 19:31, modifications mardi 3 avril 2018 à 16:10

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !