Société

Ile-de-France : le sentiment d’insécurité au plus bas depuis 2001

Une étude de l’Institut d’aménagement et d’urbanisme sur le sentiment d’insécurité à Paris a été dévoilée ce jeudi 12 avril. Elle montre que le sentiment d’insécurité est au plus bas depuis 2001 en Ile-de-France.

La majorité des indicateurs à la baisse

L’étude financée par la région et réalisée par l’Institut d’aménagement et d’urbanisme est particulièrement bonne pour la région. Une donnée qui n’a pas échappé au vice-président LR, chargé de la sécurité, Frédéric Péchenard.

Les principaux indicateurs ont tendance à diminuer, ce qui est bon signe puisque cela veut dire que les Franciliens se sentent plus en sécurité qu’avant

commente-t-il à 20 Minutes.

L’enquête a été menée auprès de 10.500 personnes. On y apprend notamment que le sentiment d’insécurité toucherait 50,6% des Franciliens (contre 57,5% il y a 2 ans).  Elle couvre la majorité des domaines. Voici les résultats et leurs évolution par rapport à 2015.

  • Agressions sexuelles : 1,4 % (+ 0,4 %)
  • Agressions par des proches : 1,3 % (-0,1 %)
  • Autre agression : 6 % (-2,3 %)
  • Vols sans violence : 10,5 % (-0,4 %)
  • Cambriolages : 10 % (-1,6 %)
  • Vols de voitures : 5,9 % (-1,1 %)
  • Vols à la roulotte : 9,1 % (-4,3 %)
  • Vols de deux roues : 7,9 % (-0,3 %)

Le vrai point noir résiderait dans les transports, notamment pour les femmes. 51,4% des Franciliennes auraient ainsi peur d’être attaquées ou volées en 2017. Le RER est le pire alors que le tramway est celui qui inspire le plus confiance. Changer la situation devrait passer par l’installation massives de caméras de surveillance dans les trains et bus. Objectif 2021.

Publié le jeudi 12 avril 2018 à 9:30, modifications jeudi 12 avril 2018 à 8:50

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !