Société

Haute-Loire : Des parents retrouvent du plastique noir dans des nuggets “Maître Coq”

En réchauffant des nuggets pour leur fils, des parents découvrent un morceau de plastique noir niché au cœur de l’un des morceaux de poulet pané de la marque “Maître Coq”. Les clients ont souhaité que l’affaire ne s’arrête pas à de simples excuses.

Un ingrédient inattendu s’est glissé dans la recette de nuggets de la marque Maître Coq. En effet, un couple de Haute-Loire a eu la mauvaise surprise de découvrir du plastique noir dans les nuggets qu’ils réchauffaient pour leur fils de cinq ans.

Un morceau de plastique “long de plusieurs centimètres”

Évitant de peu le drame, le père de famille a confié au Parisien :

Heureusement, ma femme qui venait de faire réchauffer les nuggets au micro-ondes a aperçu une trace noire sur l’un d’entre eux.

Dit-il en désignant le bout de plastique « long de plusieurs centimètres » décelé par son épouse.

Le témoin confie au Parisien que sa femme a d’abord pensé qu’il s’agissait d’une mouche avant de se rendre compte de la véritable nature du corps étranger en ouvrant l’aliment. Le cliché du nuggets suspect ne laisse aucun doute, montrant une longue lanière de plastique noir visiblement issue d’un emballage.

La direction de la marque Maître Coq réagit

Manuella Gourichon, directrice qualité du groupe LDC, propriétaire de la marque Maître Coq, a précisé qu’il s’agit d’« Un morceau de housse de protection qui sert à couvrir les produits alimentaires ». La directrice a assuré au quotidien qu’une enquête est en cours pour « faire la lumière sur cette histoire » afin de déterminer les causes de la présence de ce matériau dangereux pour la santé au cœur des nuggets.

Une compensation insuffisante

La famille qui a fait les frais de ce mauvais lot ne décolère pas. Lorsque les parents ont fait part de leur trouvaille à la marque, leurs interlocuteurs leur ont proposé un arrangement visiblement disproportionné :

 Lorsque nous avons contacté la marque, ils ont essayé de minimiser l’affaire et nous ont proposé cinq bons d’achat d’une valeur de 3 € chacun. Je leur ai alors fait comprendre que le problème était grave.

Assure la mère de famille.

Les clients auraient alors obtenu gain de cause, se voyant offrir un chèque de 100 euros par Maître Coq. Mais leurs revendications vont plus loin :

Nous, nous souhaitions que les produits concernés soient immédiatement retirés. Mon épouse qui travaille chez Super U a d’ailleurs appelé le supermarché tout de suite pour que les sachets soient enlevés des rayons.

A indiqué le père.

De son côté Manuella Gourichon a assuré avoir « alerté le distributeur » pour que la marchandise soit retirée des rayons. Le journal précise ensuite que près de 4200 kg de nuggets seraient concernés et que le lot en question est le X 18 153.

Publié le lundi 30 juillet 2018 à 18:09, modifications lundi 30 juillet 2018 à 14:41

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !