Société

Green Peace France : Y’a t-il trop de viandes dans nos cantines scolaires ?

Green Peace France a établi une cartographie de la consommation de viande dans les cantines scolaires. Les chiffres sont effarants, prés de 7 enfants sur 10 mangent de la viande tous les jours. Une consommation excessive.

C’est grâce à plus de 12 000 contributions recueillies que Green Peace France a pu établir une cartographie sur la consommation de viande dans les cantines scolaires françaises.

Les résultats sont sans appel

69% des enfants sont obligés de manger de la viande ou du poisson tous les jours à la cantine. Cette consommation excessive entraîne à long terme des complications sur la santé. A noter, que la plupart des enfants, mangent encore de la viande ou du poisson en rentrant chez eux. Pourtant, la législation “oblige” à servir uniquement huit repas sur vingt avec viande ou poisson, ce qui permet aux cantines de mettre en place des menus végétariens. Certaines cantines scolaires établissent des repas végétariens mais c’est bien trop peu, seuls 9% mangent végétarien au moins une fois par semaine.

Le végétarisme est-il dangereux pour nos enfants ?

A condition de ne pas “tomber” dans les extrêmes, manger végétarien au moins 1 fois par semaine contribue également a respecter l’environnement. Un récent rapport de l’organisme américain Environment working group met en évidence les liens entre l’émission de CO2, la production de viande, et l’empreinte humaine sur l’environnement. A titre de comparaison,  les émissions en gaz à effet de serre des lentilles, des haricots, et des noix, sont ainsi trente fois moins importantes que celles du bœuf.

Il faut noter que beaucoup d’enfants, souvent “dégoûtés” ou “ignorants” des légumes, vont apprendre à manger autrement. Associés à des légumineuses(lentilles, pois chiches, petits pois, haricots secs etc…) un repas végétarien peut être très complet.

Les français mangent-ils trop de viande ?

Les français consomment beaucoup trop de viandes même si une baisse a été constaté en 2017. Néanmoins, notre société a du mal a manger un plat sans protéines animales. Malgré tout, les parlementaires discutent du projet de loi pour l’Équilibre des relations commerciales et une alimentation saine et de qualité. Cette loi comporte notamment des amendements en faveur d’au moins deux repas végétariens par semaine à la cantine.

Publié le mardi 22 mai 2018 à 15:52, modifications mardi 22 mai 2018 à 18:28

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !