Société

Gilets jaunes : 55 % des Français souhaitent la fin du mouvement

Alors que l’acte 15 des gilets jaunes a été marqué par un regain de la fréquentation des manifestants, l’acte 16 marquera-t-il la fin du mouvement ? Selon le dernier sondage Odoxa Dentsu-Consulting, 55% des Français souhaitent l’arrêt du mouvement et des manifestations

Le 17 novembre 2018 était organisée la première grande manifestation des Gilets Jaunes. Le mouvement s’organise généralement autour de blocages de routes et ronds-points. Depuis 3 mois, des manifestations nationales sont organisées chaque samedi. Toutefois, au bout du 16ème samedi de protestation, les gilets jaunes voient leur popularité baisser, selon le dernier sondage Odoxa Dentsu-Consulting pour France Inter. 

Un chiffre en constente augmentation

Alors que la mobilisation était en hausse ces derniers temps, le mouvement des gilets jaunes vient de connaître un nouveau coup dur. Après les nombreuses violences qui ont émané des rassemblements, les français sont de plus en plus nombreux à souhaiter que le mouvement s’arrête. En effet, selon un sondage Odoxa réalisé pour France Inter, L’Express et la Presse Régionale, et diffusé ce lundi, 55% des personnes interrogées souhaitent l’arrêt du mouvement et des manifestations.

Un chiffre en constante augmentation comparé au début de la révolte. Ainsi, mi-novembre, ils étaient 66 % à la plébisciter. Le 23 janvier dernier, une courte majorité (51 %) des personnes interrogées voulait même encore la poursuite du mouvement.

Parmi ceux qui souhaitent la fin des gilets Jaunes, on compte majoritairement des sympathisants LREM (92%), des sympathisants LR (66 %) et des sympathisants PS (58 %). Tandis que les sympathisants de la France insoumise (74%) et du Rassemblement national (67%) souhaitent la poursuite du mouvement.

De son côté, la cote de popularité d’Emmanuel Macron est remontée. Le président atteint aujourd’hui 32% d’opinion favorable. Soit 2 points de plus que le mois dernier, même si 68 % des Français pensent qu’il n’est pas un bon président de la République. Le Premier ministre Edouard Philippe profite également d’un regain de popularité et vient d’attendre les 33% d’opinion favorable.

Publié le lundi 25 février 2019 à 13:48, modifications lundi 25 février 2019 à 12:56

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !

En direct