Société

Gaspillage : les Américains jettent 150 000 tonnes de nourriture par jour

Le gaspillage de nourriture est un phénomène terrifiant qui n’est pas prêt de s’arrêter, surtout aux Etats-Unis…

D’après une étude publiée dans le journal Plos One en avril 2018, les Américains jettent près de 150 000 tonnes de nourriture à la poubelle chaque jour. Un chiffre terrifiant qui doit pousser le pouvoir public à agir le plus rapidement possible, pour prévenir le désastre écologique à l’oeuvre derrière ce phénomène.

Une catastrophe écologique de grande ampleur

Les fruits et légumes constituent l’aliment le plus gaspillé, avec 39% du total, suivi par les produits laitiers (17%), la viande (14%) et les céréales (12%). En outre, cette nourriture gaspillée monopolise 7% des terres cultivables américaines, qui nécessitent elles-mêmes des quantités d’eau, d’engrais et de pesticides considérables. Sur une année, les Etats-Unis auront ainsi jeté à la poubelle plus de 55 millions de tonnes de denrées alimentaires. Pendant ce temps, 800 millions de personnes souffrent encore de la faim dans le monde.

Ces chiffres hallucinants sont basés sur des données recueillis sur 7 années, entre 2007 et 2014. Pourtant, les aliments qui sont le moins susceptibles d’être jetés restent aujourd’hui les boissons sans alcool, les sucreries, les snacks et l’huile. Cela s’explique par le fait que ces denrées se conservent mieux que les fruits et les légumes, plus facilement périssables.

Les auteurs de l’étude scientifiques rappellent ainsi que le développement des régimes équilibrés incluant davantage de fruits, de légumes, de céréales et de graines, provoque davantage de gaspillage. Il est donc nécessaire que les pouvoirs publics réagissent rapidement à ce problème.

Le cas de la France

La France gaspille chaque année 10 millions de tonnes de nourriture. C’est considérable, mais le chiffre est bien moins important qu’aux Etats-Unis. Cela représente toutefois 20 kilos de déchets alimentaires par Français chaque année, pour un coût estimé de 12 à 20 milliards d’euros par an.

Mais des mesures ont été prises pour lutter contre ce phénomène dès 2016, notamment avec la loi Garot qui interdit la destruction des invendus dans les supermarchés dont la taille dépasse 400 mètres carrés. En outre, plus d’un tiers des supermarchés redistribuent leurs invendus à des associations d’aide aux plus démunis grâce à cette loi, qui oblige ces magasins à le faire.

Le gouvernement français entend ainsi réduire le gaspillage alimentaire de moitié d’ici 2025. Un objectif ambitieux qu’il est urgent de faire respecter, ici et ailleurs dans le monde. Il en va de notre responsabilité morale collective et individuelle.

 

Publié le mardi 12 juin 2018 à 17:36, modifications mardi 12 juin 2018 à 16:05

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !