Société

France : Presque 1/3 des hommes auraient préféré ne pas voir l’accouchement

Selon une étude publiée le 5 mai une part importante des hommes ne seraient pas du tout prêts pour l’accouchement.

Pas préparés pour l’accouchement

C’est une tendance croissante. La majorité des hommes assistent désormais à l’accouchement de leurs femmes. Ainsi, ils vivent avec elles les premiers instants de leurs enfants. Mais, tout n’est pas absolument rose. C’est plutôt le contraire. C’est ce que révèle une étude réalisée par la marque de produits pour bébés Pampers. L’étude a été publiée le 5 mai à l’occasion de la Journée Mondiale des Sages-femmes.

Dans le cadre de cette étude, ils ont interrogé 612 hommes. Pourquoi assistent-ils à l’accouchement ? La raison principale est de vouloir soutenir leur épouse. Mais, tout de suite, on voit qu’il y a un problème. 47% d’ente eux, soit près de la moitié expliquent qu’ils n’aient pas préparés à ce qu’ils allaient voir expliquent nos confrères de Slate. Surtout, il y a un vrai sentiment d’inutilité. 1 seul sur 10 a l’impression d’avoir été utile dans la salle d’accouchement. Les autres ont eu l’impression d’être un “intrus”, “d’être submergés par l’émotion” ou encore “de ne servir à rien”. 48% d’entre eux ont même considéré qu’ils faisaient tout mal et regrettent de ne pas avoir su quoi dire à la future maman. Des chiffres qui montrent surtout un besoin d’explication ou de formation du futur père.

Du côté des points positifs, les pères improvisent chacun la solution dont ils ont besoin pour s’en sortir. Pour certains, il s’agit de blagues inappropriées, d’autres jouent avec les appareils médicaux. Enfin, signe de notre époque, les réseaux sociaux constituent aussi un vecteur de choix pour évacuer la pression. Mais, les pères ne sont pas non plus insensibles. 34% d’entre eux n’ont pas été capables de retenir une larme.

Pour les hommes qui n’ont pas été découragés par tout cela, il est recommandé de tenir la main de l’épouse. Cela permettrait une synchronisation physiologique et ainsi d’atténuer la douleur.

Publié le lundi 7 mai 2018 à 15:52, modifications lundi 7 mai 2018 à 12:07

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !