Société

La fondation Abbé Pierre propose un plan “zero SDF” pour le prochain quinquennat

La fondation Abbé Pierre interpelle les candidats sur la situation des 143.000 personnes qui vivent sans domicile en France. Il propose de nouveau un plan pour «mettre fin au scandale des personnes sans domicile».

Un plan en six mesures pour en finir avec la vie à la rue , voilà ce que propose la Fondation Abbé Pierre aux 11 candidats à la présidentielle.

privilégier l’accès direct au logement

Plutôt que de continuer à financer des hébergements d’urgences

inadaptés et coûteux

la Fondation suggère de favoriser l’accès durable au logement en utilisant un vrai bail.  Manuel Domergue, le directeur des études de la Fondation , explique :

Il faut mettre l’accent sur le logement pérenne, moins cher à long terme pour l’État

des attributions HLM transparentes

De donner la priorité aux ménages en difficulté pour les attributions de logements sociaux.

En moyenne, il y a une attribution HLM par an pour 3,9 ménages en attente. Les demandeurs à bas revenus, inférieurs à 500 € par mois par unité de consommation, se voient quant à eux attribuer un logement pour 5,4 demandes

la construction de 150 000 logements sociaux par an

D’intensifier la production de logements vraiment sociaux (PLAI et PLUS), avec pas moins de 150.000 par an, avec des niveaux de loyers accessibles, sous les plafonds des aides personnalisées au logement (APL).

la mobilisation du parc privé

Grâce à des aides simplifiées, des travaux de remise en état et des indemnisations de baisses de loyers consenties

la prévention des expulsions

la politique d’expulsion sans solution des squats et bidonvilles

Elle propose ainsi

le maintien dans les lieux ou le relogement des ménages en difficulté

Pour cela, la fondation propose cette mesure

Cela implique d’indemniser les bailleurs en cas d’impayés, par exemple à travers la mise en place promise par la loi ALUR d’une véritable Garantie universelle des loyers (GUL). Mais aussi de soutenir les ménages en difficulté par le développement des aides à la quittance et le financement des Fonds de Solidarité Logement pour mieux les accompagner.

l’accueil solidaire des migrants

Pour les personnes migrantes, la Fondation Abbé Pierre propose de créer davantage de places en Centre d’accueil pour demandeurs d’asile (Cada).

Les politiques vont-ils écouter ?

La mise en œuvre de ce grand plan doit être déclenchée sans retard

Il n’y a aucune estimation budgétaire pour l’instant pour financer ce plan. Et de conclure tout simplement par

Sans attendre un nouveau diagnostic, ni un grand débat national de plus. Les outils existent: les moyens et la volonté politique doivent suivre.

Aucune réaction de la part des futurs candidats à la présidentielle pour l’instant.

Publié le mardi 4 avril 2017 à 16:53, modifications mardi 4 avril 2017 à 16:53

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !