Société

Etats-Unis : Ouverture d’un musée du selfie !

Véritable phénomène de société, le selfie a désormais le droit à son musée installé à Los Angeles.

Vous en avez sûrement déjà pris un. Même vos parents ou vos grands-parents. Le selfie est désormais devenu universel. Et il a son musée, qui vient d’ouvrir à Los Angeles aux Etats-Unis.

L’art universel du selfie

A quoi sait-on qu’un phénomène est devenu généralisé ? Le fait qu’il ait un musée comme c’est désormais le cas pour le selfie, est sans doute un signe révélateur. Il faut dire que pour certains, le selfie s’est élevé au rang d’art. Il faut après tout choisir l’angle, ne pas hésiter à éditer un peu l’image, faire attention à l’arrière plan et ne pas oublier de sourire.

Tommy Honton et Tair Mamedov, les deux créateurs du musée ont décidé d’explorer le selfie mais aussi son histoire. Selon eux, on peut en effet les retracer “aussi loin que l’humanité crée de l’art”. Au programme de ce musée, on peut donc trouver le selfie pris par un singe avec l’appareil du photographe David Slater, un trône en perche à selfies ou encore le David de Michel-Ange équipé d’un smartphone.

Rembrandt a fait des centaines d’autoportraits, Albrecht Dürer cinq, Van Gogh des dizaines. Quelle est la différence ? Evidemment, la technique artistique et l’échelle, c’est une chose, mais en réalité, si les téléphones portables et les appareils photo avaient existé, tout le monde en aurait pris

détaillent les deux créateurs interrogés par l’AFP. Le musée permet aussi de découvrir quelques statistiques, notamment que le selfie serait encore majoritairement une activité féminine. Attention toutefois, l’addiction aux selfies est désormais considéré comme une maladie mentale.

 

Publié le mardi 3 avril 2018 à 19:22, modifications mardi 3 avril 2018 à 16:08

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !